.
.

Le triomphe de la vérité

.

Justice et Droits de l’homme au Bénin: Reckya Madougou et l’ambassadeur Monchau s’engagent pour une coopération renforcée


Vues : 2

La Ministre Reckya Madougou et l'Ambassadeur de France, jean-Paul Monchau au cours de la séance d'échanges

La Ministre Reckya Madougou et l’Ambassadeur de France, jean-Paul Monchau au cours de la séance d’échanges

Le Garde des sceaux, ministre de la justice, de la Législation et des Droits de l’Homme (MJLDH) poursuit ses prises de contact avec les partenaires techniques et financiers de son département. Ainsi, après les syndicats et autres animateurs du MJLDH, Reckya Madougou Yèdo a reçu hier, mardi 05 mars 2013, en audience élargie à certains cadres de son cabinet, l’Ambassadeur de France près le Bénin, Jean-Paul Monchau. A en croire la ministre Madougou Yèdo, « cette rencontre est importante dans la mesure où la France est une référence en matière de Justice, et c’est en cela qu’elle est le Chef de file en matière de Justice et Droits de l’Homme au sein des partenaires techniques et financiers (PTF) du Bénin ». C’est donc, fort de cet état de fait que le nouveau Garde des Sceaux a voulu faire le point du partenariat entre la France et son département ministériel en matière de droits de l’Homme et surtout continuer à bénéficier de l’appui de la France en matière de justice. Car, souligne Reckya Madougou Yedo, « la France est un modèle de démocratie dans le monde ». Pour l’ambassadeur de France, c’est une visite de courtoisie pour venir saluer la nouvelle locatrice du Ministère de la Justice qui se veut être très jeune mais dont les missions sont nobles et grandes. Car, fait-il observer, « Il ne peut y avoir de développement durable sans une justice équitable et efficace au service du contribuable béninois. » Aussi, a-t-il rassuré Reckya Madougou de la disponibilité des PTF dont la France est le Chef de file à poursuivre leur soutien en faveur du Bénin dans ses réformes en matière de justice.

Jean-Paul Monchau apparaît et met fin aux polémiques

L’ambassadeur de France près le Bénin reste bel et bien le représentant de la diplomatie française au Bénin. C’est du moins ce qu’il faut comprendre  à travers sa sortie d’hier. En effet, annoncé sur le départ par certains médias en raison du retrait supposé de son accréditation suite au classement du Bénin  sur la liste des « pays à risque d’enlèvement et d’attentat » pour ses ressortissants, Jean-Paul Monchau vient, à travers sa sortie médiatique, mettre définitivement un terme à la polémique. Ainsi, revenu au Bénin après plusieurs jours d’absence, l’ambassadeur de France, Jean-Paul Monchau poursuit sa mission en faveur de la consolidation des liens séculaires entre le Bénin et son pays.

Emmanuel GBETO et Jean-Claude DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page