.
.

Le triomphe de la vérité

.

Après son arrestation: Les avocats de Réckya Madougou font des dénonciations


Vues : 0

Les avocats de Reckya Madougou, ont tenu une conférence de presse ce mercredi 17 mars 2021. Ils dénoncent des conditions carcérales assez corsées de leur cliente et disent craindre pour sa sécurité, vu les restrictions dont-elle fait objet dans ce milieu carcéral.

Pendant que la polémique enfle sur la véracité des faits à lui reprochés, et que le Front de l’opposition pour la restauration de la démocratie (Frd) au Bénin, appelle à sa libération immédiate, le porte-étendard des Démocrates serait soumis à un régime carcéral assez particulier. Selon Me Sadikou Alao « la vie de Reckya Madougou est en danger » car, poursuit-il, « … on a restreint de cinq (05) à trois (03) jours le nombre de visites par semaine que peut lui rendre sa maman », dénonce Me Sadikou Alao qui ajoute que les visites de sa mère ne peuvent durer au-delà de cinq (05) minutes. Aussi, l’ancienne ministre de la justice sous Boni Yayi, « n’entend pas se nourrir avec ce qu’elle ne connait pas » et qui lui est apporté par « des gens en qui elle n’a aucune confiance ». Me Sadikou Alao indique alors que « sur quatre (04) jours, elle n’aura pas à manger ».
Selon Me Victorien Olatoundji Fadé, l’ex ministre Reckya Madougou n’a droit qu’à la visite de sa mère et de ses avocats. C’est que depuis son incarcération le 5 mars 2021, elle n’a pas encore vu ses enfants encore mineurs. Il explique également que sa cliente est privée de discuter sereinement avec ses avocats, car une caméra a été installée pour voir et entendre Reckya Madougou lorsqu’elle se retrouve avec ses avocats. A en croire Me Victorien Olatoundji Fadé, l’opposante Reckya Madougou se plaint de douleur au ventre et au dos. « Sa santé s’est détériorée », affirme l’avocat. C’est d’ailleurs pour ces raisons que Me Sadikou Alao a lancé un appel à l’endroit des représentations diplomatiques et des organisations des Nations unies au Bénin, qui sont invités à aller constater de visu, les conditions de détention de l’opposante au régime du président Patrice Talon, candidat à sa propre succession pour le compte de la présidentielle du 11 avril 2021. Et, pour qui connait les conditions de la vie carcérale au Bénin, il est un secret de polichinelle, que ce ne sont pas des plus reluisantes surtout lorsqu’on vous connait comme un opposant au régime.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page