.
.

Le triomphe de la vérité

.

Signature d’accord avec le mesrs:Ecobank ouvre les portes d’un paiement simplifié des allocations universitaires


Vues : 2

Le paiement des allocations universitaires mains à mains est conjugué au passé dans les universités publiques béninoises. Et pour cause, le ministère de l’enseignement supérieur et la banque panafricaine, Ecobank-Bénin ont procédé lundi au Novotel, à la signature de la convention de domiciliation des allocations des étudiants.

 C’est dire donc que désormais, tous les étudiants recevront leurs bourses et secours via les services de cette banque implantée à l’université d’Abomey-Calavi (Uac) depuis 2005. C’est à juste titre que le directeur général d’Ecobank-Bénin, Roger Dah-Achinanon a salué la discipline et l’esprit social dont les étudiants ont fait preuve depuis que la banque a été érigée sur ce campus. « Vous avez démenti la crainte de démolition du système pour nous décourager comme beaucoup d’observateurs l’ont pensé », s’est réjoui le premier responsable de la banque.

Des avantages pour faire des étudiants modernes

Dans son intervention, le directeur général de la banque a dévoilé à la communauté universitaire fortement représentée à cette occasion, les avantages de la réforme. A en croire, Roger Dah-Achinanon, le mécanisme favorise l’ouverture gratuite d’un compte courant Ecobank aux étudiants. Cette offre exclusive comprend également la mise à disposition de l’étudiant d’une carte gratuite pour retirer de l’argent 24h sur 24h et 7 jours sur 7 jours dans tous les guichets automatiques.

Mieux, l’étudiant peut, après chaque retrait, recevoir des Sms-alertes. De même, il peut bénéficier des e-alertes et des relevés mensuels électroniques gratuits pour gérer le compte sur ordinateur ou portable. Pour le directeur général d’Ecobank, « cette réforme dans la vie sociale des étudiants vient pour les étudiants comme une porte d’entrée dans le monde financier. Et c’est ce que le ministre, le Professeur François Abiola a confirmé en citant en exemple certains pays de la sous-région qui ont déjà fait cette option depuis des années.

Au regard du temps qu’ont pris les négociations avec cette banque de la place qui a accepté accompagner de cette façon la promotion de l’excellence dans les universités nationales du Bénin, le ministre a profité de l’occasion pour saluer son implication dans la réalisation d’infrastructures sur les campus. Par ailleurs, il s’est également réjoui de ce que cette réforme vient faciliter la tâche à l’administration du Centre des œuvres universitaires et sociales.

Emmanuel GBETO

 

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page