.
.

Le triomphe de la vérité

.

Géant meeting de remerciement des populations de la commune de Bassila:Affo Tidjani déchaine les passions et appelle au soutien de Boni Yayi


Vues : 5

Affo Ahamed Tidjani alias «Si Oui» saluant ici ses nombreux militants

Commune de Bassila, ce samedi 25 Février 2012. Le ciel clément laisse planer sur l’école primaire publique centre de la commune ses rayons solaires qui rendent la température particulièrement élevée. Et pourtant, ce vaste espace retenu pour accueillir le premier géant meeting du candidat déclaré non élu par la Cour Constitutionnelle lors des dernières élections législatives est noir de monde. Venues des 4 arrondissements que compte Bassila (Manigri, Pénéssoulou, Bassila-centre, Alédjo), les populations attendent impatiemment leur « Messie » sous les notes musicales peintes aux couleurs culturelles de la localité.

Il sonne 13 heures 16 minutes. Un véhicule 4X4 en tête d’un convoi s’immobilise juste à l’entrée de l’école. Tout à coup, une vaste bousculade s’instaure. Dans un brouhaha indescriptible, une haie se forme autour de cette voiture à bord de laquelle se trouve l’initiateur de ce géant événement. Des cris de joie mêlés à une vive émotion jaillissent de toute part. Grâce aux forces de sécurité conviées pour sécuriser les lieux, la chevronnée détermination des militants de toucher l’homme est contrôlée. Environs 10 minutes d’attente après, un homme de taille moyenne vêtu d’une tenue DT taillée sur mesure descend du véhicule. L’adrénaline des populations monte d’un cran et les cris de joie s’intensifient.

Dans un vacarme assourdissant, on peut entendre « Si Oui », « Si Oui ». C’est le pseudonyme donné à l’initiateur du meeting, Affo Ahamed Tidjani » par ses militants. Tous voulaient le toucher, le voir en personne. Et l’heureux ne s’est pas non plus privé de prendre un bain de foule fortement mobilisée pour l’accueillir de façon triomphale. Sous le contrôle avisé des hommes en uniforme, Affo Tidjani agite les mains, serre parfois la main à ceux qui ont réussi à échapper au dispositif sécuritaire pour ainsi remercier les militants.

 Après ces instants fous de joie annonçant l’arrivée de ce jeune opérateur économique dont la popularité ne se négocie plus, l’homme prend place avec ses invités d’honneur. Pendant environ une heure de d’horloge encore, les populations laissent s’exprimer leur joie à travers de multiples tableaux artistiques proposés à « Si Oui ». Au sein de l’immense foule, l’on chochotte, l’on saute de joie.

 Qui pour louer les qualités humanistes de l’homme, qui pour exprimer les vifs regrets de l’invalidation de son siège de député par la Cour Constitutionnelle en tant qu’élu de la 6ème législature alors qu’il a été déclaré élu par la Commission électorale nationale autonome « Céna » sur la liste de l’alliance UPR-FORCE ESPOIR. Et parlant de cet échec, certains n’ont pas pu retenir leurs larmes quand l’on rappelle à la foule cette douloureuse épreuve.

C’est le cas de certaines femmes qui dans leurs pleurs voient cet échec comme une épreuve particulièrement douloureuse, donc difficile à être oubliée. « C’est lui que nous avons choisi pour nous représenter. Même Dieu le sait », a affirmé une des femmes tout en pleurant. Et « Si Oui » aussi ne semble pas digérer la situation surtout qu’en dépit de cet échec, les populations ont massivement répondu à son appel. Ce qui constitue pour lui, un véritable baromètre qui le convainc de ce que les siens vouent une véritable admiration à sa personne.

 D’autres ne se cachent d’ailleurs plus pour désigner Affo Ahamed Tidjani comme l’homme de la situation, le leader incontournable de Bassila à qui tous promettent une victoire écrasante aux prochains combats électoraux. Puis enfin intervint le bal des allocutions.

Affo Ahamed Tidjani , le nouvel allié de Boni Yayi

« Si Oui » veut désormais oublier le passé pour construire l’avenir. Dans son intervention lors de ce géant meeting, l’homme à qui vieux, jeunes, femmes et enfants promettent une victoire sans partage lors des prochaines consultations électorales a désormais choisi son camp. « Aujourd’hui, les élections sont terminées. Nous roulons désormais avec le Président Yayi Boni que je félicite pour son élection à la tête de l’Union Africaine », a déclaré Affo Ahamed Tidjani à ses militants.

Une façon pour lui donc de tourner dos aux querelles du passé pour réellement amorcer le développement de la commune de Bassila. Et dans ce nouveau combat, personne ne veut se mettre en retrait. Têtes couronnées, dignitaires, jeunes opérateurs économiques, étudiants, élèves, hommes et femmes ont promis marcher avec « Si Oui » afin que ses nouveaux défis soient relevés.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page