.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement du secteur agricole: Un atelier consacré à la relecture du plan stratégique de relance du secteur agricole


Vues : 12

Des participants à l'atelier

Des participants à l'atelier

Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche a présidé hier matin les travaux de l’atelier de relecture du Plan stratégique de relance du secteur agricole au Bénin. Les travaux de cet atelier se déroulent à l’Hôtel Terra Nostra de Ouidah. Plusieurs participants notamment des membres des organisations paysannes agricoles, les partenaires techniques et financiers, les cadres du ministère, des chercheurs, des universitaires et autres spécialistes.
Le processus de relecture du plan stratégique de relance du secteur agricole a commencé  depuis le 25 février 2009 lors de la restitution des résultats de la mission analytique de la banque mondiale. Il était question de prendre en compte dans le Psrsa les observations émises des Partenaires techniques et financiers du secteur agricole. C’est à cet exercice que se consacre cet atelier de relecture du Psrsa. L’atelier est décliné en deux phases. La première phase a eu lieu du 14 au 15 avril dernier. Les travaux de la deuxième phase ont commencé hier à Ouidah. Ils se déroulent essentiellement sur la base des préoccupations des partenaires techniques et financiers.  Ces préoccupations ont trait aux orientations stratégiques et institutionnelles actuelles et à la réforme du secteur agricole. Le processus de relecture vise à consolider et à finaliser le Plan stratégique de relance du secteur agricole et d’obtenir un document consensuel devant servir de cadre de référence pour toute intervention des partenaires techniques et financiers du secteur agricole. C’est dans cette logique que le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, à l’ouverture de l’atelier de relecture du Psrsa, hier, a convié les participants à échanger les idées et les expériences dans l’objectif d’améliorer le contenu du document afin de le rendre plus consensuel. Il a indiqué que les résultats des travaux de Ouidah serviront de base à l’appréciation du gouvernement pour sa mise en œuvre dans le cadre du développement du secteur agricole au Bénin.
Le document final permettra de « Faire du Bénin une puissance agricole dynamique à l’horizon 2015, compétitive, respectueuse de l’environnement, créatrice de richesse et répondant aux besoins de développement économique et social de la population », a indiqué le ministre. Roger Dovonou et le porte parole des partenaires techniques et financiers ont fait part de leur satisfaction par rapport au déroulement du processus de relecture. Le premier s’est réjoui de constater le respect des engagements pris par le gouvernement et les partenaires techniques et financiers  avec la mise en place d’un groupe restreint de pilotage de la relecture, l’existence de groupes thématiques et l’appui de  consultants recrutés par les Partenaires techniques et financiers pour apporter une expertise en vue de la finalisation du plan stratégique de relance du secteur agricole. Le porte-parole des partenaires techniques et financiers a fait remarquer l’engagement réel du gouvernement qui se manifeste par la confiance aux résultats des travaux et la disponibilité à les utiliser pour le développement de l’agriculture. Le ministre de l’agriculture appuie ces propos en précisant que sa présence est un symbole et un signal qui tient compte de l’importance que le gouvernement accorde aux travaux, à la confiance qu’il accorde aux résultats et à la disponibilité à s’approprier les résultats.
La disponibilité du gouvernement s’inscrit dans le souci d’associer tous les partenaires et à rectifier les reproches faits au document initial notamment à propos de la multitude d’actions et le manque de priorisation. Au cours de l’atelier de Ouidah, les travaux des groupes thématiques vont se dérouler autour de quatre domaines prioritaires ayant trait à l’accès aux intrants et aux marchés, aux connaissances, aux infrastructures et au cadre institutionnel en précisant les priorités après avoir évacué certains probables obstacles dépendant de la multiplication des structures semi étatiques. Pour mieux réussir et adapter ce document  à l’environnement économique, climatique et régional, le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche à recommandé aux participants de tenir compte de la nécessaire modernisation de l’agriculture familiale et de l’encrage du Bénin dans les organisations sous-régionales, régionales et internationales notamment la politique agricole de la Cedeao axée sur le programme détaillé de développement de l’agriculture africaine. Les travaux de l’atelier prennent fin le 24 avril prochain.
A. P. Virgil HOUESSOU

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Développement du secteur agricole: Un atelier consacré à la relecture du plan stratégique de relance du secteur agricole

  1. ZONON

    Il a été démontré,et cela,depuis des lutres que le développement commence

    commence toujours à la campagne.

    nOUS DISONS DONC MERCI,ET UN GRAND MERCI POUR Dr YAYI BONI

    QUE LE TOUT PUISSANT GUIDE SES PAS POUR UNE ÉMERGENCE IMMINENTE ET SAINE,

    CAR JE SAIS BIEN QUE DIEU AIME MON BEAU PAYS LE BÉNIN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page