.
.

Le triomphe de la vérité

.

L’artiste Affo Love a reçu en pompe les adieux de la Nation


Vues : 41

Affo Love prête de sa demeure éternelle

Affo Love prête de sa demeure éternelle

L’émotion était à son comble le samedi 28 février 2009 dernier au Palais des Sports de Cotonou. Et pour cause, la vedette internationale de la musique, initiatrice du « Shokanawa » recevait les adieux de ses nombreux admirateurs venus aussi bien du Bénin que de la Côte d’Ivoire, du Burkina-Faso et d’autres pays de la sous région. Décédée le dimanche 01er  février dernier au Centre National Hubert Maga « Chnu » de Cotonou des suites d’une longue maladie, Yvette Kouémaho Affodohounto a eu droit à cette occasion à un éloquent témoignage de gratitude pour avoir contribuer, en l’espace de quelques années, à hisser à son firmament le drapeau national et à semer dans le Cœur de milliers de personnes la joie d’une part et à peindre le ciel de l’avenir en des couleurs plus vives d’autre part. Ainsi, des Artistes Nel Oliver en passant par Babagbeto Freitas alias Baflora l’Amazone et le Président de la Fédération des Associations d’artistes du Bénin « Faaben », Richmir Totah, l’unanimité s’est faite autour des talents de cette jeune artiste de vingt neuf ans (29) ans, incarnation parfaite de la génération montante de la musique béninoise voire africaine. Venus spécialement de la Côte d’Ivoire témoigner de l’affection des mélomanes ivoiriens à cette artiste qu’ils ont adoptée  et aussi leur compassion à l’endroit de la famille de l’illustre disparue, le Président de l’Union Nationale des Artistes de Côte d’Ivoire « Unartci », Gadji Celi Saint Joseph, accompagné  de plusieurs autres artistes ivoiriens, a mentionné que le décès de Love Affo constitue une immense perte pour le Show-biz ivoirien avant de dire avec une voix affaiblie par la douleur, « Nous sommes fiers d’elle ».
Rappelant à bien des égards les récents adieux du peuple béninois aux animateurs et comédiens de renom Dah Badou et Gbomangniavôkô, cette cérémonie a été rehaussée par la présence de nombreuses personnalités politiques et culturelles de notre pays ainsi que d’une foule d’admirateurs. Ainsi, après une carrière, aussi brève que riche, la reine du « Shokanawa », Yvette Kouemaho Affodohounto alias Affo Love repose désormais à Aglogbè dans la commune de Porto-Novo laissant derrière elle des milliers d’admirateurs inconsolables.
Jean-Claude D. DOSSA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page