.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recrudescence des cas graves liés à la Covid-19: Benjamin Hounkpatin instruit les centres de santé à l’application du protocole du traitement présomptif


Benjamin Hounkpatin, Ministre de la Santé

Plus de consultations tardives dans les centres de santé. L’appel d’un traitement présomptif au moindre signe de paludisme chez un patient, a été lancé par le Ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin. « Le Bénin a fait l’option du traitement présomptif c’est-à-dire qu’au moindre petit signe désormais, il faut démarrer le traitement. Je voudrais exhorter les centres de santé à appliquer le protocole du traitement présomptif dès qu’ils sentent le moindre signe de paludisme ou de Covid-19 », a instruit le Ministre de la Santé, le jeudi 18 février dernier au Centre de traitement des épidémies d’Allada. Une alerte qui vient répondre à la recrudescence des cas graves et décès liés à la covid-19. Un facteur qu’a déploré le Ministre de la Santé. Dans son intervention, il a relevé les nombreux cas de décès des sujets jeunes sans facteurs de risque ainsi que la recrudescence des cas graves à la pandémie, due au non-respect des gestes barrières et des recommandations du gouvernement. A cet effet, Benjamin Hounkpatin a convié les populations au respect strict des gestes barrières notamment le port de masque de protection, en tout lieu. Il a également dit son satisfécit et encouragé l’équipe de prise en charge du centre de traitement d’Allada, pour son investissement sans relâche dans le contexte actuel marqué par la hausse des cas graves de Covid-19. « Un seul patient qui décède, c’est une perte de vie de trop. Ces derniers jours, nous en avons enregistré plusieurs. Vous imaginez le choc que cela peut causer au niveau du personnel soignant. C’est pour cela que je suis venu leur remonter le moral, les encourager et leur réitérer, une fois encore, le soutien du Gouvernement », a déclaré le Ministre de la Santé.

« Les masques ne constituent aucun risque pour les populations »
Toujours dans son intervention au centre de traitement d’Allada, le Ministre Benjamin Hounkpatin, a mis fin à la polémique sur le port des masques en particulier les masques bleus. Selon ses explications, les masques qui sont vendus dans les officines que l’Etat a mis à disposition ne constituent aucun risque pour la population. « Un Gouvernement responsable ne peut pas exposer sa population à un risque. Ces masques nous les avions déjà testés. Ils ont été encore testés par l’Agence nationale de contrôle de qualité des produits de santé afin de s’assurer qu’aussi bien que le formaldéhyde que le polyène n’y sont pas contenus. Il faudrait qu’on mette définitivement fin à cette campagne d’un goût douteux qui risque de porter un coup aux résultats auxquels nous aspirons pour contrecarrer les effets de la Covid-19. Je voudrais inviter la population à procéder à leur port systématique, dans tous les lieux publics mais également à chaque fois qu’il y a un risque », a-t-il recommandé.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *