.
.

Le triomphe de la vérité

.

Campagne électorale/ Communales du 17 mai 2020: Les ambitions des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE)


Notre ambition : asseoir un modèle de décentralisation qui priorise le mieux-être des populations en favorisant surtout l’accès rapide aux services essentiels de base.
Les gouvernements successifs ont fait des efforts pour l’accès des populations à l’eau potable. Toutefois, tant qu’il reste à faire, rien n’est encore.
Le parti Force Cauri pour un Bénin Émergent (FCBE) va mettre un accent sur la densification de la politique d’accessibilité à l’eau des villages jusqu’aux quartiers de ville en étroite collaboration avec les Ongs, projets et les pouvoirs publics l’eau potable étant une source de vie. Les communes doivent aider à combler ce manque criard d’eau malgré l’existant qui ne semble pas la hauteur des besoins en eau.
Déclinant ainsi ses ambitions, le parti FCBE voit nécessaire et impératif de donner de la priorité au social en mettant tout en œuvre pour que chaque administré ait accès de façon diligente aux services essentiels de base.

L’électricité pour tous.
S’il commence par l’eau qui est la source de vie, le parti FCBE croit fermement que l’électricité est tout aussi indispensable pour une vie paisible. Les deux seraient d’ailleurs des soeurs jumelles.
En effet, sans l’électricité permanente, il n’y a point de fonctionnement adéquat à l’échelle de nos communes ni d’éclairage dans les ménages. En dehors des sources conventionnelles, il faudra prioriser d’autres sources d’énergie électrique. Par exemple, penser aux énergies renouvelables.

L’Internet
En ce moment même où le monde est devenu un village planétaire avec le développement des Tics, l’électricité n’est plus un luxe. Encore moins l’internet. Il y a d’ailleurs des organismes internationaux qui reconnaissent que c’est discriminatoire qu’une localité se retrouve de nos jours sans l’Internet.

Le secteur de la santé
Rapprocher des populations des services de santé équipés et dotés de personnels adéquats; assurer à tous des soins de santé appropriés, voilà également un rêve du parti des Cauris pour les prochaines années.

L’agriculture
La plupart de nos communes sont rurales. D’où l’existence des disponibilités de terre à exploiter à des fins culturales pour accroitre la productivité et assurer l’auto-suffisance alimentaire. Cependant, un point d’honneur sera mis sur les aménagements hydroagricoles. Il faudra les populations à faire de l’agriculture moderne en utilisant les outils mécaniques. Cela participera de la réduction de la pénibilité du travail agricole et facilitera l’accroissement de la productivité.
De la politique de l’assainissement et des voiries
Les communes ont le défi de l’adaptation. Les changements climatiques viennent créer des problèmes qui nécessitent une réadaptation. Pour ce faire, il faut des voiries appropriées, la gestion des ordures, la maîtrise des eaux de vidange.
De la planification
Un vrai développement de nos communes doit se reposer sur une planification. Il faut des documents de planification qui sont des outils d’aide à la gestion.
Il faut déjà anticiper sur les questions d’urbanisation. Par exemple, il ne faut pas attendre l’occupation anarchique des terres par les populations avant de commencer par procéder à leur déguerpir. Cela crée des grincements de dents. Il faut penser et mettre en place une politique d’anticipation. Le parti FCBE a déjà une idée de la faisabilité de la chose.
Nous, FCBE allons revoir les formulations des plans directeurs d’aménagement. Nous demanderons au gouvernement d’aider les différentes communes à avoir des plans de développement des villes. Les PDC ( Plans de développement communaux ) devraient désormais être une déclinaisons des différents outils de gestion et de développement propre à chaque commune selon les réalité. Nous allons lutter contre les copies collées de stratégies qui après ne servent à rien parce-que ne s’adaptant pas à l’urgence de la commune. Il faudra réaliser les PDC systématiquement avec des experts indiqués. Ces PDC doivent s’adapter à la réalité de chaque commune et ville pour éviter aux communes de dépenser pour des futilités. L’essentiel, ce sont les projets importants pouvant impacter la vie des populations. Il faut repenser la gestion de nos communes.
FCBE, le peuple d’abord
FCBE, le peuple toujours
FCBE, le peuple debout

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *