.
.

Le triomphe de la vérité

.

Extension à Natitingou-Tanguiéta et Djougou: Le septentrion accueille avec enthousiasme la flotte «Bénin Taxi »


Le Préfet du département de l’Atacora

Après la cité des Kobourou, le projet de mobilité urbaine et de développement du transport, « Bénin Taxi », s’installe dans les autres villes du septentrion, conformément aux instructions du chef de l’État. Ce sont les communes de Natitingou, Tanguiéta et Djougou qui ont accueilli ce lundi 9 juillet, ledit projet, conformément à la décision qui a institué son extension dans le but de redorer le blason du transport urbain dans ces communes. La cour de la préfecture de Natitingou a servi de cadre à la mise en service du projet, sous la présidence de Déré L. M. Chabi Nah, préfet de l’Atacora et représentante à la cérémonie, du Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané.

Faire rayonner les communes du septentrion et assurer le déplacement des populations et des touristes en toute efficacité. C’est la raison qui a conduit à l’extension du projet « Bénin Taxi » qui va offrir désormais ses services aux populations de Natitingou, Tanguiéta et Djougou. C’est en présence de Déré L. M. Chabi Nah et Eliassou Biaou, respectivement préfets de l’Atacora et de la Donga, des maires N’dah Antoine N’Da de Natitingou, du premier adjoint au maire de Djougou, du maire de Tanguiéta, des têtes couronnées, des autorités religieuses, des personnalités politiques, des artisans et des populations fortement mobilisées que la mise en service de la flotte a eu lieu.

 

Grand intérêt autour du projet

Prenant la parole au nom de ses collègues des communes de Djougou et Tanguiéta, le maire de la commune de Natitingou, N’Dah Antoine N’Da a exprimé sa joie, ainsi que les reconnaissances des populations bénéficiaires pour la décision d’extension du projet aux communes du septentrion. M N’dah s’est dit convaincu que  « Bénin Taxi » vient combler le besoin croissant de mobilité des « nataignais », mais aussi des communes ciblées, surtout des nombreux touristes et personnalités qui visitent les villes de Natitingou, Tanguiéta et Djougou et sont très exigeants sur la qualité du transport. Même si ce projet est accessible à tous, le maire a tout de même rappelé à l’assistance quelques exigences. « Je voudrais vous rassurer qu’il n’y a aucune restriction pour prendre ces taxis, sauf ceux qui voudraient embarquer des moutons, des porcs, des marchandises qui pourraient affecter la propreté des véhicules, indisposer ou nuire à la santé des passagers. Ce sont des taxis classes » dira-t-il.

Le Directeur Général du Centre de partenariat et d’expertise pour le développement durable (Ceped) et coordonnateur du projet, Assan Séibou a fait une présentation de l’aspect technique du projet « Bénin Taxi », et vanté les exploits du projet dans la ville de Cotonou et ses environs. M. Séibou a fait toucher du doigt à l’assistance, le changement apporté par « Bénin Taxi » dans les habitudes locales de consommation en matière de transport urbain, ainsi que la qualité des services offerts.

 

« Bénin Taxi » fait déjà des succès

 

Quelques bénéficiaires de la phase de Natitingou

Selon le bilan présenté par le Dg Ceped, « Bénin Taxi » contribue à accroître l’attractivité touristique, tandis que plusieurs centaines d’emplois directs et indirects ont déjà été créés. Ces exploits sont à mettre à l’actif du Chef de l’Etat Patrice Talon, et de son Ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, « pour sa dextérité, sa témérité et sa disponibilité permanente dans la conduite de ce projet ». Cette ambition, a détaillé Assan Séibou, a conduit au déploiement de 300 véhicules équipés de wifi, d’un accompagnement technologique approprié aux taxis, et d’un processus de recrutement des artisans conduit par une équipe nationale interministérielle. Ce processus a connu trois phases : la sélection sur dossiers, l’examen sur le code de la route et de conduite en milieu réel, et la phase d’entretien des présélectionnés. Selon le Dg Ceped, l’intérêt que le gouvernement accorde à l’emploi des jeunes justifie aussi l’extension de ce projet aux autres villes béninoises : « Il me paraît indispensable de rappeler qu’à côté du social qui a conduit le Gouvernement à fixer un prix jugé accessible, le souci constant demeure celui de la rentabilité pour l’artisan, et pour l’atteinte des objectifs du projet. Sans doute, ce souci a également conduit le Gouvernement à décider de l’extension du projet Bénin-Taxi ». Assan Séibou a convié les populations à s’offrir les services des artisans pour un transport sécurisé, efficace et fiable.

Le Préfet de l’Atacora a extériorisé sa joie de voir son département et celui de la Donga bénéficier de l’extension de ce projet, conformément à la décision du Conseil des ministres du 02 mai 2018. « L’initiative du Chef de l’État de mettre en œuvre un projet de taxis de nouvelle génération dans les grandes villes du Bénin, est original », a-t-elle déclaré. Pour Déré Chabi Nah, « le Chef de l’Etat, Patrice Talon a effectué le premier et véritable pas qu’il fallait dans l’impérieuse nécessité de promouvoir le tourisme qui occupe une place importante dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) pour un Bénin révélé ». Mieux, a-t-elle indiqué, « l’extension du projet s’inscrit dans la droite ligne du combat du président pour la modernisation des villes et l’amélioration des conditions de vie de leurs habitants ». En procédant, au nom du ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané à la mise en service du projet dans l’Atacora et la Donga, elle a rassuré le Ceped et les artisans de « Bénin-Taxi » de son engagement personnel, ainsi que de la disponibilité des services et des autorités politico-administratives des deux départements à accompagner et soutenir le projet. Au terme des allocutions, les leaders religieux ont élevé leurs voix pour bénir ce projet,  mais aussi pour prier « Dieu, le Tout Puissant », pour son meilleur essor et pour la réalisation de tous les autres  projets du gouvernement.

 

Ils ont dit : 

 

Le Directeur du Ceped, Assan Séibou

 

«« Bénin Taxi » a impulsé un changement dans les habitudes locales…. en matière de transport urbain»

 

« Après une année d’activités à Cotonou et environs, il est loisible de constater que le Projet « Bénin Taxi » a impulsé un changement dans les habitudes locales de consommation en matière de transport urbain, et a rehaussé la qualité de l’offre de services de taxi. Ce qui contribue déjà à accroître l’attractivité touristique. Plusieurs centaines d’emplois directs et indirects sont déjà créés par ce projet… Au total, 300 véhicules neufs équipés de wifi à bord et d’un accompagnement technologique approprié aux taxis sont mis à disposition des artisans par vagues. Aussi faudrait-il rappeler que le processus de recrutement des artisans a été conduit par une équipe nationale interministérielle en trois phases : (i) sélection sur dossiers, (ii) examen sur le code de la route et de conduite en milieu réel (iii) phase d’entretien aux présélectionnés. En mars 2017, après les publications officielles et les appels à candidature en 2016, les tests pratiques de recrutement ont été faits dans tous les chefs-lieux des départements de l’époque ; donc à Natitingou pour les candidats de l’Atacora-Donga… Je voudrais rassurer les uns et les autres sur le fait que le plan envisagé par le Gouvernement vise d’abord à soutenir les pôles touristiques et les pôles économiques. C’est ce qui justifie le choix d’une base couplée Natitingou-Tanguiéta. Egalement, pour des raisons économiques, il est prévu, au besoin, une couverture simultanée des autres villes, en commençant par celle de Djougou. Pour démarrer cette première phase dans cette partie septentrionale de notre pays, il est planifié de déployer une dizaine de véhicules « Bénin-Taxi » entre Natitingou et Tanguiéta et cinq (05) sur la tête de taxis de Djougou. Cependant, ce déploiement doit être progressif en tenant compte de la demande. C’est pour cela que cinq (05) taxis seront, dès à présent, déployés dans la ville de Natitingou, et deux dans la ville de Djougou…  »

 

Le Maire de Natitingou, N’dah Antoine N’da

 

« Le Projet « Bénin-Taxi » vient combler le besoin croissant de mobilité des nataignais »

 

« Je suis convaincu que le Projet « Bénin-Taxi » vient combler le besoin croissant de mobilité des nataignais, et surtout de ces nombreux touristes et personnalités qui visitent notre ville, et qui sont exigeants dans la qualité du transport. C’est dire en un mot qu’il y a de fortes raisons de prédire à « Bénin-Taxi » un avenir prospère dans la ville de Natitingou et ses environs. C’est pourquoi, nous sommes remplis d’allégresse pour l’événement de ce jour qui donnera un visage nouveau à notre ville….Je voudrais rassurer qu’il n’y a aucune restriction pour prendre ces taxis, sauf pour ceux qui voudraient embarquer des moutons, des porcs, des marchandises qui pourraient affecter la propreté des véhicules, indisposer ou nuire à la santé des passagers. Ce sont des taxis « classes »…. Je lance un appel aux populations pour soutenir moralement les artisans qui les conduisent. Je les exhorte également à emprunter ces taxis régulièrement pour les déplacements et les courses »

 

Un projet fortement salué des populations bénéficiaires

Les actions du Chef de l’Etat, Patrice Talon, et de son gouvernement ne cessent d’impacter positivement les conditions de vie des populations béninoises. Le projet de mobilité urbaine « Bénin Taxi», en est un exemple palpable. Après avoir fait ses preuves à Cotonou pendant 12 mois, son extension aux autres villes du septentrion a connu un écho favorable. Les populations, élus locaux et municipaux, députés à l’Assemblée nationale et bien d’autres acteurs, n’ont pas manqué d’exprimer leur joie à cette initiative qui, en plus de moderniser le transport urbain, les met au cœur des projets sociaux du gouvernement. Une démarche fortement saluée par les populations dont les voix s’élèvent pour souhaiter un plein succès aux projets de développement du gouvernement Talon. Le député Gounou Abdoulaye et le maire de Tanguiéta ont saisi l’occasion du lancement des activités de « Bénin Taxi » dans le septentrion pour saluer les efforts du président Talon et l’encourager à poursuivre sans relâche les efforts qu’il déploie pour le bonheur des populations.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

3 thoughts on “Extension à Natitingou-Tanguiéta et Djougou: Le septentrion accueille avec enthousiasme la flotte «Bénin Taxi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *