.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement de l’Afrique: Aurélien Agbénonci salue les efforts soutenus du Japon  


Chaleureuse poignée de mains entre les deux Ministres, Aurélien Agbénonci et Taro Kono

A l’invitation de Taro Kono, Ministre des Affaires étrangères du Japon, Aurélien Agbénonci, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Bénin a effectué une visite officielle au Japon du lundi 18 au mercredi 21 juin 2018. Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de coopération entre les deux pays qui présentent plusieurs axes dont les perspectives ont été abordées au cours d’une conférence de presse animée par les deux personnalités. 

Les liens d’amitié et de coopération entre le Bénin et le Japon viennent de connaitre une avancée majeure. A travers leur rencontre, les deux ministres, Aurélien Agbénonci et Taro Kano, ont passé au peigne fin plusieurs sujets d’intérêt commun, tout en réaffirmant leur volonté de renforcer davantage leur coopération, tant au niveau bilatéral qu’international, sur la base de valeurs universelles telles que la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, l’Etat de droit et la bonne gouvernance.  Le Ministre Aurélien Agbénonci a exprimé sa reconnaissance au Japon pour  sa contribution au développement de l’Afrique et a rappelé que la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique, TICAD, est un forum de partenariat reconnu pour son ouverture, son inclusivité et sa transparence. Sur ce point, il a exprimé au nom du chef de l’Etat et du Gouvernement béninois, le souhait du Bénin d’accueillir le sommet de la TICAD 8 à Cotonou en 2022. Il a aussi exprimé la ferme volonté de la République du Bénin de s’investir dans le développement économique et social durable, à travers la réalisation du Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021. Le chef de la diplomatie béninoise a aussi exprimé sa reconnaissance au Japon pour la réalisation de plusieurs projets de développement dont, le Projet de construction et d’équipement de l’hôpital d’Allada dans le département de l’Atlantique, dont l’achèvement est prévu au mois de juillet 2018, ainsi que pour le Projet de construction des écoles primaires dans le département de l’Atlantique, dont la cérémonie de signature et d’échange de notes est intervenue en décembre 2017. Il a aussi apprécié la coopération technique du Japon dans le cadre du Projet de Vulgarisation de l’aquaculture continentale, PROVAC, et s’est félicité de la signature et d’échange de notes relatifs à la nouvelle aide alimentaire par les deux ambassadeurs. Sur le plan de la coopération internationale, le Ministre Agbénonci a hautement apprécié la contribution exceptionnelle du Japon à la paix, la stabilité et la prospérité dans le monde en tant que pays qui œuvre inlassablement pour la paix depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. A sa suite, son homologue, Taro Kono, a hautement apprécié les mesures prises par le gouvernement de la République du Bénin en vue d’assurer l’accès à l’eau potable à l’ensemble de la population béninoise à l’horizon 2021 et a exprimé son intention de continuer à soutenir ces efforts. Le Ministre Kono a mis l’accent sur l’importance du développement des infrastructures de qualité, conformément aux normes internationales telles que l’ouverture, la transparence, l’efficacité économique, la stabilité financière des pays bénéficiaires et les considérations sociale et environnementale, et réaffirmé son soutien au développement d’infrastructures de qualité contribuant à une meilleure connectivité en Afrique.

De précieuses retombées de la coopération bénino-nipponne

Les deux ministres ont réaffirmé leur volonté de renforcer davantage la coopération, tant au niveau bilatéral qu’international, sur la base de valeurs universelles telles que la liberté, la démocratie, les droits de l’homme, l’Etat de droit et la bonne gouvernance.  Ils ont convenu que le Japon et la République du Bénin poursuivent étroitement leur coopération dans divers cadres multilatéraux dans l’intérêt des deux pays. Pour une coopération plus profonde et fructueuse, les deux ministres ont souligné la nécessité de s’engager à prendre des mesures dans les domaines de la santé et de l’éducation au Bénin afin de renforcer la sécurité humaine. Ils ont réaffirmé leur souhait de voir augmenter davantage les investissements privés au Bénin en vue de répondre à la demande de son développement. A cet effet, un Mémorandum d’Entente relatif à une étude pour la construction d’usines dans le secteur textile signé entre le Gouvernement du Bénin et une société japonaise avait été signé en novembre 2017. Sur le plan culturel, les deux ministres se sont félicités de la qualité des échanges académiques et culturels entre les deux pays, à travers des programmes, entre autres, la bourse du gouvernement du Japon accordée jusqu’à ce jour à 28 étudiants béninois. Ils ont reconnu l’importance de la promotion de la culture japonaise et celle de l’enseignement de la langue japonaise au Bénin et se sont félicités du niveau d’avancement des échanges académiques entre l’Université d’Abomey-Calavi et certaines universités au Japon. Sur le plan sécuritaire, les deux Ministres ont exprimé leur inquiétude face à l’augmentation récente de la piraterie et du cambriolage dans le Golfe de Guinée. Ils ont réaffirmé l’importance de promouvoir la coopération sur la sécurité maritime, y compris la lutte contre la piraterie, la pêche illicite et d’autres activités illégales. Ils ont aussi évoqué les efforts déployés jusqu’à présent par la communauté internationale relatifs aux développements actuels en ce qui concerne la Corée du Nord. Sur ce points, Agbénonci et Kono ont fortement souhaité que la Corée du Nord prenne des mesures concrètes en vue d’atteindre l’objectif commun de dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, confirmé dans la « Déclaration de Panmunjom pour la paix, la prospérité et l’unification de la péninsule coréenne » émise lors du sommet inter-coréen de fin avril 2018, ainsi que la Déclaration conjointe faite par les dirigeants américain et nord-coréen le 12 juin 2018. Il est à rappeler qu’en prélude à cette conférence de presse, les ambassadeurs du Bénin et du Japon, respectivement Adéchoubou Makarimi et Kiyofumi Konishi,  ont procédé à la signature de l’échange de notes relatives à l’assistance alimentaire, de l’année fiscale japonaise 2018 pour un montant total de 300 millions de Yen japonais, soit environ 1,5 milliards de FCFA, en présence des deux ministres.

 

Aurélien Agbénonci rencontre le personnel de l’ambassade du Bénin au Japon

Après ces échanges avec son homologue japonais, Aurélien Agbénonci a rencontré le personnel de l’Ambassade du Bénin près le Japon. La séance d’échanges a porté sur les nouvelles orientations de la diplomatie béninoise qui portent sur l’efficience dans la mobilisation des partenaires techniques et financiers pour une mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement ainsi que le rayonnement du pays. Le ministre n’a pas manqué de rappeler au personnel l’importance accordée à la rigueur, au travail bien fait et au respect du chef de mission, l’ambassadeur Adéchobou Makarimi. Après cette étape, le ministre s’est rendu à Yokohama pour s’entretenir avec les autorités municipales dont la maire, Mme Fumiko Hayashi, première femme élue à la tête de cette ville et citoyenne d’honneur de la ville de Cotonou. Sensibilisée sur les efforts du Bénin pour l’assainissement de la ville de Cotonou en jumelage avec Yokohama, Mme Hayashi s’est engagée à soutenir les autorités béninoises dans ce sens. Le ministre Agbénonci et sa délégation se sont également entretenus avec le président du Conseil municipal de la ville, Matsumoto et le président de la Ligue d’Amitié Japon-Afrique, Hirofumi Sato. Ils ont évoqué les liens d’amitié et de respect entre les deux villes et se sont engagés à poursuivre et approfondir la collaboration qui se traduit notamment par le jumelage entre deux écoles de chacune des deux villes partenaires. Cette tournée a pris fin par un déjeuner à la cantine scolaire de l’école primaire de Kasama, à Yokohama, jumelée avec l’école primaire de Suru Léré à Cotonou. Une occasion pour les enfants des classes supérieures de partager avec le ministre leur connaissance du Bénin et présenterquelques danses locales à la délégation.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *