.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passation de service au Ministère des Affaires étrangères: Les résultats de Bako fortement salués, Saliou Akadiri expose sa vision


Le Ministère des Affaires étrangères a un nouveau patron. Il s’agit du ministre Saliou Akadiri qui a reçu des mains de son prédécesseur, Nassirou Bako Arifari, les manettes pour pouvoir diriger cette institution diplomatique. La passation de service s’est tenue le lundi 22 juin 2015 à Cotonou en présence des membres du corps diplomatique et consulaire accrédité au Bénin, des membres du Gouvernement, dont le vice-premier ministre chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, des députés à l’Assemblée nationale, des notables, sages et une impressionnante foule venue soutenir les ministres entrant et sortant.

Un sentiment de satisfaction et de gaieté se lisait sur les visages des nombreuses personnalités qui n’ont pas manqué d’assister au dernier discours de celui avec qui ils se sont familiarisés pendant 4 ans. Ayant pris fonction le 28 mai 2011, l’ancien ministre Nassirou Bako Arifari a su inculquer des valeurs et faire régner la compréhension et le dynamisme au sein des différents corps diplomatiques et du personnel du Ministère.  Une satisfaction que le secrétaire adjoint du SYNDIPAT-MAE, Doïchamou Théophile n’a pas manqué d’exprimer, au nom du personnel, dans son allocution. Pour son travail abattu, l’ancien patron de la diplomatie béninoise, le Ministre sorti Nassirou Bako-Arifari est salué :‘’ …le pied à l’étrier et l’ouvrage sans cesse remis sur le métier, nous n’avions pas vu passer le temps. Quatre bonnes années se sont succédé sous nos regards. L’histoire retiendra que sous le second mandat du chef de l’Etat, le président Boni Yayi, vous faites partie de ces rares Ministres à jouir d’une constance et d’une longévité à votre poste, hautement politique mais combien prestigieux. Des années bien remplies et riches qui ont permis de révéler vos talents qui sont bien appréciés par le personnel…’’.  Toujours selon le secrétaire général adjoint du SYNDIPAT-MAE, l’histoire et les générations futures de diplomates reconnaitront demain le poids et l’importance des actions menées et qui ne peuvent s’apprécier à long terme. ‘’ C’est notre seule manière de vous témoigner la reconnaissance de tous les acteurs de la diplomatie béninoise ‘’ A-t-il ajouté pour exprimer au Ministre Bako-Arifari les gratitudes du personnel. Cependant, il n’a pas manqué de revenir sur quelques chantiers en souffrance, une façon d’inviter la nouvelle autorité à continuer les œuvres louables de son prédécesseur. Le secrétaire général du Ministère, l’ambassadeur Robert Zantan a souligné à l’assistance la qualité de travail abattu par le ministre Bako-Arifari qui a réussi à porter haut l’étendard de la diplomatie béninoise à travers des réformes et des résultats concrets. Le ministre entrant Akadiri a aussi salué Bako pour le travail colossal et impressionnant  abattu à la tête de la diplomatie béninoise pendant plus de quatre ans. Il a salué le mérite de ce dernier qui est d’autant plus grand que n’étant pas diplomate de carrière. « … vous avez su en un temps record vous métamorphoser en un diplomate chevronné dont la posture en terme d’élégance verbale et vestimentaire fait pâlir d’envie plus d’un dans les rangs des hommes du métier. Au moment où vous vous apprêtez à quitter le Ministère, vous laissez un bon héritage que votre successeur que je suis s’emploiera à préserver à consolider  et à agrandir… ». Cette même satisfaction est venue du ministre sortant Nassirou Bako-Arifari qui, après avoir fait part au nouveau ministre des dossiers prioritaires à poursuivre, a promis apporter, de sa position de député et de président de la Commission chargée des relations extérieures de l’Assemblée nationale, tout son soutien au ministre Akadiri. Heureux de prendre les commandes de la diplomatie béninoise après le passage réussi de Bako-Arifari qui a séduit par son bilan, le ministre entrant  et ancien maire de Pobè, n’a pas manqué d’exprimer son satisfécit d’être désormais le tout premier ministre originaire de la commune de Pobè. Conscient de la tâche qui lui incombe, il se fixe comme objectif premier de retourner la diplomatie aux diplomates de métier, de revaloriser la carrière et d’encourager le professionnalisme. « C’est un défi de taille, me semble-t-il, à relever par l’ensemble de la corporation et non pas seul le ministre que je suis », a-t-il noté. Pour cette mission, d’autres objectifs sont à atteindre, entre autres, la poursuite de la mise en œuvre adéquate du décret N°2014-337 du 30 mai 2014 portant rémunérations, indemnités et avantages matériels divers alloués aux agents de l’Etat en service dans les représentations diplomatiques, le projet de décret portant fonctionnement du secrétariat général du Ministère, la finalisation du processus de délivrance des passeports diplomatiques et de services biométriques. Face à ces nombreux défis qu’il reste à relever, le ministre Saliou Akadiri, conscient des priorités, convie tout le personnel à se lever pour relever le défi. Il compte bénéficier de la disponibilité et de l’accompagnement des missions diplomatiques dans l’exercice de ses fonctions. A l’endroit de ses collègues du Ministère des Affaires Etrangères, anciens à la retraite comme ceux toujours en activité, il a lance un appel à la mobilisation générale pour qu’ensemble ils relèvent le défi à leur lancer par le Chef de l’Etat. Aux partenaires au développement, il en appelle à leur sens aigu de responsabilité et de solidarité pour soutenir et appuyer toujours le Bénin dans ses efforts  pour la consolidation de sa démocratie et l’éradication de la pauvreté.

Rastel DAN (Coll.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *