.
.

Le triomphe de la vérité

.

Naissance d’un nouveau parti dans l’arène politique nationale: Le parti « Conscience Citoyenne » de Moukaram Badarou pour relever les défis


Connu depuis le 27 août 2005 comme mouvement, le parti Conscience citoyenne de l’ancien secrétaire général du Parti du Renouveau démocratique (Prd), Moukaram Badarou a été mis ce weekend sur les fonts baptismaux. Son congrès constitutif s’est tenu sur l’esplanade de l’Assemblée Nationale à Porto-Novo en présence des responsables régionaux, des sympathisants et membres.

Yannick. S

« Le parti Conscience citoyenne se veut une addition utile aux autres forces politiques existantes sur l’échiquier politique national ; un parti qui entend fortement contribuer à l’animation de la vie politique de notre pays et qui ambitionne d’aider à un certain dosage moral dans la chose politique ; un parti qui vise à redorer l’image du militantisme politique au Bénin et à rapprocher, au mieux, le politique avec la politique et la politique avec les populations ; un parti qui veut contribuer à ramener l’idéologie dans le giron politique béninois ». C’est en ces termes que le président national du parti Conscience citoyenne, Moukaram Badarou s’est adressé à ses militants à l’ouverture du congrès constitutif ce samedi 24 mai 2013 à Porto-Novo. A l’entendre, les valeurs morales et républicaines ont déserté le forum national et le renouveau démocratique entamé depuis le 28 février 1990 semble s’essouffler. Alors, il est question pour le nouveau parti de jouer sa partition afin de donner leurs chances aux populations béninoises. Après avoir rendu hommage à ses devanciers politiques qu’il a appelé ‘’anciens’’, et qui ont, selon lui, fait de leur mieux, Moukaram Badarou pense faire la politique autrement en exigeant, chaque jour, le respect des normes et le respect du bien public. Il estime que le combat politique doit se baser sur des idéologies et le militantisme actif et réel et qu’il s’avère impérieux tant sur le plan politique que social d’animer le courant d’une conscience citoyenne dans le comportement quotidien des Béninoises et Béninois. C’est la raison pour laquelle, n’étant pas un parti de plus, Conscience citoyenne s’engage à œuvrer de façon à déterminer les principes et valeurs morales à la construction de ce pays. Aux femmes et à la jeunesse, le président Moukaram Badarou a affirmé toute son affection et promis ne pas les exploiter à des fins politiques ou pour amuser la galerie. Il pense qu’avec ces derniers, il saura bâtir une nouvelle dynamique fondée sur le travail militant, l’engagement politique sincère, la probité nécessaire et la consécration du mérite avant de les inviter au courage, à la création et à l’innovation. Soutenu par les Béninoises et Béninois de France et de Navarre, le congrès constitutif du parti Conscience citoyenne s’est achevé avec la mise en place d’un bureau national de 21 membres ayant à sa tête le président Moukaram Badarou et de 26 secrétaires spécialisés. De nombreuses résolutions ont été adoptées.

Lire les différentes résolutions à la fin du congrès

RESOLUTION No1

 REMERCIEMENTS

Pour avoir fait le déplacement pour son congrès constitutif, Le Parti Conscience Citoyenne remercie infiniment les Roi, sages et notables de la ville de Porto-Novo. Les mêmes remerciements vont à l’endroit de tous les chefs de partis ou leur représentants ainsi qu’à l’endroit de tous les militantes et militants.

RESOLUTION No2

L’OBEDIENCE DU PARTI

 Le congrès constitutif a fait le constat que depuis les indépendances, en dépit de tous les efforts déployés par les systèmes successifs, notre peuple est toujours à la recherche de ses marques quant à son développement. Le Parti Conscience Citoyenne estime donc que seule la social démocratie pourra permettre une articulation correcte des divers choix économiques devant conduire à son épanouissement.

RESOLUTION No3

L’APPARTENANCE DU PARTI

Le Parti décide de soutenir les efforts du gouvernement en place dans le redressement économique, rétablissement des valeurs éthiques, morales et de bonne gouvernance et toutes autres actions conduisant à l’épanouissement du peuple béninois.

Toutefois, en conformité avec sa ligne politique, le Parti Conscience Citoyenne se réserve le droit de tirer la sonnette d’alarme dès que l’intérêt général est mis en péril.

RESOLUTION No4

RECOMMANDATION

Le congrès recommande à la Direction nationale du Parti de :

–        Mettre tout en œuvre pour traduire dans les faits le contenu des documents fondamentaux du Parti Conscience Citoyenne ;

–        Procéder dans un meilleur délai à l’installation de toutes les structures décentralisées.

LE CONGRES

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *