.
.

Le triomphe de la vérité

.

Défaut d’immatriculation et de casque pour moto: La répression annoncée pour début mars


Visits: 335

Dès la fin du mois de février, plus de moto non immatriculée sur les routes du Bénin. C’est dire que les motocyclistes dont les engins n’ont pas de plaque d’immatriculation auront désormais de difficultés à circuler librement. La Police républicaine procédera au contrôle des plaques d’immatriculation des engins en circulation et arrêtera les motocyclettes et les passagers sans casque. C’est une mise en garde du Directeur général de la Police républicaine, Soumaïla Yaya à tous les mauvais usagers de la route. A l’a fait savoir lors d’une séance de sensibilisation organisée avec les acteurs impliqués dans la gestion des questions de sécurité routière le mardi 6 février 2024. Au cours de la séance, Soumaïla Yaya a précisé que le port de casque est obligatoire pour les motocyclistes et leur passager.  De plus, il a rappelé que la communication au guidon ou au volant, le non-respect des couloirs de circulation, les surcharges sont autant de comportements à risque sur les axes routiers qui seront combattus. « Les engins de ceux qui n’ont pas les plaques d’immatriculation seront retirés de la circulation. Vous devez porter vos casques et le faire porter à vos clients. Si non, si la police vous prend, c’est 10.000f cfa d’amende », a-t-il laissé entendre. Le Directeur de la police, Soumaïla Yaya met également en garde le club des motards qui roule à toute vitesse sur les grandes voies. Longtemps reléguée aux calendres grecques, la lutte implacable contre le défaut des plaques d’immatriculation sera ainsi menée sur toute l’étendue du territoire national dès mars 2024.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page