.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives de 2023: Les Etats-Unis plaident pour des élections «inclusives» au Bénin


Vues : 8

Michael Gonzales, Sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines

Les béninois sont appelés aux urnes le dimanche 08 janvier 2023. A cet effet, le sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines, Michael Gonzales, lors de sa visite au Bénin, a souhaité au nom des États-Unis que le prochain scrutin législatif soit inclusif.

Ce qu’il faut noter : « En janvier, le Bénin tiendra les élections législatives et nous espérons que toutes les orientations politiques, tous les partis auront l’opportunité non seulement de se présenter sur les listes, d’être candidats et s’ils sont élus qu’ils puissent avoir accès aux sièges qui leur sont dus ». C’est en ces termes que le sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines, Michael Gonzales a plaidé pour une organisation inclusive du scrutin législatif. Il souhaite que ce scrutin soit ouvert à tous les partis politiques légalement constitués. Il a ensuite laissé entendre que les États-Unis étaient inquiets par rapport au « silence » de l’opposition. « Nous sommes au courant du fait que l’opposition béninoise reste silencieuse et c’est justement par rapport à ça que nous exprimons des inquiétudes, parce qu’il est très important que toutes les tendances soient écoutées », a-t-il déclaré. Pour atteindre cet objectif, le diplomate invite les acteurs politiques au dialogue. « La solution à un problème ne peut pas venir d’un seul camp. Il faut que plusieurs camps donnent leurs avis pour qu’on arrive à une solution. Ça ne peut jamais être une solution unilatérale », souhaite Michael Gonzales.

A propos des réformes : Le sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines dit être impressionné par les réformes économiques et infrastructurelles au Bénin. « Je suis positivement impacté par ce que j’ai vu en sachant que cela aura un impact sur la croissance économique en général et sur l’attraction des investisseurs. J’ai également de bons retours par rapport aux efforts que fait le gouvernement actuellement pour une meilleure gouvernance, mais également pour le service qui est fait auprès des populations » a-t-il affirmé. Néanmoins, les États-Unis restent inquiets par « rapport à certaines réformes politiques qui affectent d’une certaine manière… certains membres de la classe politique et plus particulièrement les politiciens de l’opposition ». Le diplomate américain dit avoir l’intention de se focaliser sur cette question pour en savoir un peu plus lors de son périple en terre béninoise. Pendant son séjour au Bénin, Michael Gonzales aurait rencontré les membres du gouvernement, les membres de la société civile, les entrepreneurs, ainsi que des membres de l’opposition pour « avoir une image générale de la situation au Bénin et aussi pour savoir quel rôle les États-Unis peuvent jouer dans ce sens ».

Rencontre avec l’opposition : En fin de mission au Bénin ce mardi 21 juin 2022, il a tenu une séance de travail avec une délégation du parti « Les Démocrates » conduite par son président Éric Houndété. Au terme de cette entrevue, Éric Houndété a fait savoir que les discussions de leur rencontre avec le diplomate américain se sont axées sur « des préoccupations qui leur sont remontées en ce qui concerne le Bénin » notamment sur la vie démocratique au Bénin et les prochaines élections législatives.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page