.
.

Le triomphe de la vérité

.

En vue d’attirer les investisseurs : Une table ronde pour exposer les potentialités de Toffo tenue


Vues : 3

Le ministre Tonato et madame le maire de Toffo ainsi que le Dg Anat au présidium lors du lancement de la table ronde

Après les réalisations connues par la commune de Toffo dans le cadre du PAG 1, elle veut continuer à en bénéficier. Mais, cette fois, par des projets qu’elle pilote de son chef. Ainsi, elle a sollicité, à travers le maire de la commune, l’expertise de l’agence nationale d’aménagement du territoire (Anat) avec laquelle, il a été conçu le projet de création d’un point d’attractivité et de compétitivité du territoire (pacte). Ce projet, espace dans lequel sera concentré un certain nombre d’activités génératrices de revenue, nécessite un investissement de près de 3 milliards. Et c’est dans l’optique de capter les investisseurs, tant nationaux qu’étrangers qu’une table ronde a été organisée. C’était le jeudi  7 avril 2022, au Golden Tulip Le Diplomate de Cotonou. Au cours de cette rencontre dont l’ouverture a été présidée par le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato, les atouts de ladite commune ont été mis en avant. D’abord, le maire de la commune, Bibiane Soglo Adamaze a laissé entendre que «l’initiative Pacte à Houègbo au profit de la commune de Toffo en particulier et celui du pôle sud en général, vient combler un immense déficit d’organisation économique et structurelle qui limite la valorisation des potentialités dont regorge ladite commune». Elle a ensuite précisé que c’est conscient désormais de sa position de commune carrefour que le conseil communal de Toffo a saisi l’opportunité de l’implémentation de l’approche Marché des territoires pour lancer la création du pacte. «Ce joyau aura pour mérite de desservir les huit communes de l’Atlantique, les 6 communes du Couffo et les 9 communes du Zou dont les populations n’auront plus besoin d’aller jusqu’à Cotonou avant de s’offrir des services récréatifs de haut standing», a avancé madame le Maire qui n’a pas manqué de dire ses gratitudes aux investisseurs potentiels qui ont fait le déplacement pour échanger sur le projet. Pour sa part, le directeur général de l’agence nationale d’aménagement du territoire (Anat), Edmond Odidi a fait comprendre comment se présente la répartition des pôles de développement établie par l’État. Et selon lui, en tenant bien sûr compte des perspectives démographiques, en 2030, près 50% de la population béninoise se retrouveront se partageront 9% de la superficie totale du pays que la somme des superficies des 3 pôles situés au sud  donne. «C’est ce qui explique l’élaboration d’un tel projet pour développer Toffo, afin de déconcentrer les communes engorgées. Ayant présidé l’ouverture de la rencontre, le ministre du cadre de vie et de développement durable, José Didier Tonato, a remercié le Maire de la commune qu’il dit venu soutenir pour son sens d’engagement à développer la Commune de Toffo sans attendre forcément l’appui du gouvernement. «La mairie de Toffo au vue des réalisations du Pag1 dans ladite commune pouvait s’en contenter. Mais, au contraire, elle a saisi la perche de développement du territoire que le gouvernement a tendu à travers l’Anat pour se doter de ce projet qui vise la modernisation  de la Commune», a déclaré le ministre qui ajoute «nous sommes dans le tempo de la réforme de l’administration territoriale. C’est la seule chance de consolider les acquis du Pag1» avant d’exhorter les autres maires des autres communes à lui emboiter les pas. «Au-delà de la commune de Toffo, l’initiative vise à servir de modèle pour l’ensemble des communes du Bénin», a-t-il insisté tout en se réjouissant de la tenue de ladite rencontre.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page