.
.

Le triomphe de la vérité

.

Justice au Bénin: “La justice béninoise mérite le respect” dixit Jacques Migan


Vues : 2

L’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Bénin s’est exprimé sur la déclaration du ministre français des affaires étrangères Jean Yves Le Drian qui dit avoir fait fermement pression sur les autorités béninoises au sujet des acteurs politiques béninois condamnés par la justice. C’était lors d’une intervention sur la Radio Sêdohoun FM que l’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Bénin a réagi.

La justice béninoise est une justice indépendante, insatiable et une justice de magistrats compétents c’est avec ses expressions que Jacques Migan a qualifié la justice béninoise qui selon lui ne condamne pas en fonction du statut que ce soit un opposant, ou mouvancier.
Après la déclaration du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian à l’Assemblée nationale à Paris ce mercredi 12 janvier, Jacques MIGAN, membre fondateur du bloc républicain a brisé le silence. Il reproche à la France son implication dans les affaires judiciaires du Bénin. Pour l’homme, cette intervention du ministre Jean Yves Le Drian est irrespectueux. Il poursuit que les accusés n’ont pas été condamnés en fonction de leur titre. C’est une grave erreur de s’ingérer dans les affaires étrangères, cet acte posé sort de l’entendement selon Jacques MIGAN. Il se plaint du peuple français qui a des dirigeants qui ne se contentent que de s’impliquer dans les affaires judiciaires d’un Etat souverain et de suivre naïvement les propos mensongers des opposants béninois qui vivent en France. A l’en croire, les allégations et propos grossiers du député Hubert JULIEN LAFERRIERE qui est du parti LREM, La République en Marche, le parti au pouvoir en France ne sont pas étranges.
Le bénin est un pays souverain qui mérite que sa justice soit respectée comme tous les autres pays et même la France. Il ajoute que si la justice béninoise est en dérive en condamnant des opposants qui porte atteintes à la sureté et la sécurité de l’Etat, donc la France l’est également puisqu’elle a su prononcer des peines d’emprisonnements contre différents acteurs politiques qui ont été reconnus coupable de différentes accusations. Pour l’homme, personne n’est au-dessus de la loi. Il poursuit en faisant le palmarès des acteurs politiques arrêtés en France pour différentes accusations. « Non, je dis non, la justice béninoise mérite le respect, autant que la justice française et le fait pour une justice de prononcer des condamnations contre des acteurs politiques, fussent-ils des opposants, n’en fait pas une justice non crédible, sinon que la justice française ne serait plus aussi crédible puisque ces dernières années, elle a eu à prononcer des peines d’emprisonnements contre différents acteurs politiques pour divers chefs d’accusation » explique-t-il.
L’avocat invite la France à s’occuper de ses problèmes et d’arrêter de faire pression sur les autorités béninoises pour quelque affaire que ce soit. Il rappelle que ces efforts ne serviront à rien puisque l’Etat béninois est autoritaire et ne se préoccupe du développement du Bénin dans l’intérêt des filles et fils du Bénin. « Que chacun s’occupe de ses oignons comme on le dit dans le langage populaire. La France a trop de problèmes, qu’elle s’en occupe et qu’elle laisse le Bénin poursuivre sa marche irréversible vers le développement. La préoccupation aujourd’hui du président Patrice Talon, c’est le développement du Bénin, dans l’intérêt des filles et fils du Bénin » a-t-il précisé. Pour finir, il rappelle que la justice béninoise est pour tout le monde et il n’y a pas de privilégier que ce soit de la mouvance ou de l’opposition.

Assise Agossa (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page