.
.

Le triomphe de la vérité

.

Formation en gestion des eaux, forêts et chasses: 77 forestiers décrochent leur Brevet d’aptitude professionnelle


La photo de famille à l’issue de la remise des parchemins

Le gouvernement béninois entend rendre plus professionnel la gestion des eaux, forêts et chasse au Bénin. A cet effet, plusieurs agents desdits domaines suivant  la loi 2020-18 du 03 juillet 2020 portant statut spécial des fonctionnaires des Eaux, Forêts et Chasse ont pris part à une formation pour peaufiner les notions entrant en ligne de compte pour mieux gérer le secteur. Il s’agit de 77 fonctionnaires des Eaux, Forêts et Chasse qui ont vu leurs capacités renforcées dans divers domaines (l’Écologie, la gestion et la valorisation de la Faune, l’aménagement des forêts et la foresterie urbaine).  Ladite formation tenue à l’École nationale des Eaux, Forêts et Chasse a duré trois mois dont un mois de stage pratique. Elle a été sanctionnée par le Brevet d’aptitude professionnelle. Un parchemin dont la remise a été faite, le mardi 14 décembre 2021, après une cérémonie tenue dans l’enceinte de la direction générale des eaux, forêts et chasses. Selon la directrice générale de l’École nationale des Eaux, Forêts et Chasse, Charlotte Okpè Okoundé Djègui, ces tout premiers bénéficiaires de cette formation ont eu droit à un stage pratique qui leur a permis de collecter des données, de les traiter pour apporter des réponses à des problèmes qui se posent dans le secteur forestier. Le directeur général des Eaux, Forêts et Chasse, Rémi Hèfoumè, a, pour sa part, informé que cette formation traduit la volonté politique du Gouvernement d’élever les capacités des ressources humaines de ce secteur à la hauteur des défis actuels et futurs. « Lentement mais sûrement, la direction générale des Eaux, forêts et chasse se dote de ressources humaines capables de combler les attentes du Gouvernement en matière de conservation et de restauration de nos forêts. Nous pouvons nous réjouir de ce que l’administration forestière peut compter sur des cadres compétents, capables de commander des unités élémentaires déconcentrés que sont les postes forestiers et d’accompagner les mairies et les structures déconcentrées dans la préservation et la restauration des écosystèmes forestiers », a insisté le conservateur principal, Rémi Hèfoumè. Représentant le ministre du cadre de vie et de développement durable, la directrice de Cabinet, Jeanne Adanbiokou Akakpo a avancé que «seules la probité, la volonté, la loyauté et la détermination permettront aux récipiendaires d’accomplir avec succès les missions qui leurs seront assignées». «Je compte sur vous pour relever les défis d’aujourd’hui», a-t-elle avancé.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page