.
.

Le triomphe de la vérité

.

Orientations du budget 2022: Les fruits de la croissance orientés vers les couches les plus vulnérables selon le ministre Wadagni


Le Ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni

Le ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances, Romuald Wadagni était face aux députés le mardi 29 juin dernier pour le traditionnel débat d’orientation budgétaire, exercice 2022. Selon le rapport de la Commission des finances sur le projet, la politique économique sur la période 2022-2024 sera orientée vers deux axes principaux que sont la consolidation des acquis du Programme d’actions du Gouvernement 2016-2021 et le relèvement des chaînes de valeurs ajoutées pour le développement du secteur de la transformation. En effet, à compter de l’année 2022, l’État poursuivra et renforcera les mesures en cours visant à promouvoir les secteurs à fort potentiel dont l’agriculture, le tourisme, l’économie numérique et l’économie du savoir en mettant un accent sur l’enseignement technique et la formation professionnelle. Par ailleurs, les grands chantiers ouverts visant à combler le déficit infrastructurel du Bénin seront poursuivis, notamment les infrastructures de transport, énergétiques et d’assainissement. Le Gouvernement entend également accorder une attention particulière au développement de l’industrie de transformation, à la faveur du retour de l’État dans l’investissement industriel pertinent. Une telle mesure a été prise pour lancer la dynamique industrielle pour rendre l’environnement plus attrayant. Cette politique sera associée à une stratégie de diffusion des fruits de la croissance, notamment vers les couches les plus vulnérables. Pour ce faire, l’État mettra en œuvre les projets à fort impact social et ceux en cours comme le projet Arch seront accélérés. Il s’engage résolument aussi sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (Odd) dont les cibles prioritaires sont déjà retenues et pour lesquelles un système de suivi est mis en place et opérationnel. Aussi la lutte contre la corruption et l’impunité sera-t-elle intensifiée, car toute cette politique sera portée par l’assainissement des finances publiques, la dématérialisation des procédures et des programmes spécifiques de financement de l’économie. Quant aux perspectives financières, en matière de mobilisation des ressources, l’Exécutif promet que la politique se focalisera sur d’une part la sécurisation des ressources collectées et, d’autre part, l’élargissement de l’assiette fiscale et la promotion du civisme fiscal.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *