.
.

Le triomphe de la vérité

.

Inondation à Agatogbo commune de Comè: Des cadres natifs de Guézin très touchés par le drame se mobilisent déjà


Les villages de l’arrondissement d’Agatogbo sont actuellement sous l’eau. Des habitations, des écoles, les temples de culte, tous sont envahis par l’eau. Ce qui laisse place à une véritable catastrophe dans ladite localité en ce mois de juin. Une situation que certains cadres natifs de la localité, à savoir l’actuel président de la cour suprême, le Magistrat Victor Dassi Adossou, l’ancien ministre de l’intérieur le général Félix Hessou, le promoteur du centre de formation de football SEAM Tanékas, Adrien Houandjinou, accompagnés du président de l’association pour le développement de Guézin et le chef d’arrondissement d’Agatogbo sont allés constater le samedi 19 juin dernier. « Le constat est désolant et il urge d’agir à voir l’ampleur de la catastrophe », a confié Andrien Houandjinou. Et ce qu’il faut faire est de penser à l’après-retrait des eaux. Car, les après-inondations sont toujours délicates. C’est une période difficile pour les populations qui doivent faire face aux risques sanitaires (de maladies telles que le choléra, le paludisme, la dysenterie et autres, penser au relèvement de leur abri et surtout à leur alimentation. C’est ce à quoi réfléchissent déjà ces cadres natifs qui, suite à cette visite, s’activent entre eux, en attendant d’autres appuis des bonnes volontés, pour apporter des produits de première nécessité, des matériels de couchage, l’assistance sanitaire et financière aux populations sinistrées. Toute chose pour les soutenir dans leurs peines. L’eau ayant tout ravagé, la faim risque de s’installer d’ici là. Outre ces cadres, les autorités à divers niveau sont invitées à se pencher sur la situation dans cette localité afin que les dégâts collatéraux soient minimisés.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *