.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gestion des créances: Raphaël Akotègnon promet accompagner la SOGEMA dans la numérisation du recouvrement des créances


La photo de famille à la fin des échanges

Le Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Raphaël Akotègnon était, le vendredi 18 juin dernier, dans les locaux de la Société de gestion des marchés autonomes (SOGEMA). L’objectif de cette visite est de s’enquérir des difficultés de la société. Avant de visiter les bureaux, Raphaël Akotègnon a échangé avec le Directeur Général de la SOGEMA, Armand Gansè. Au cours des échanges, le DG SOGEMA a félicité son hôte pour sa brillante nomination, l’a remercié pour avoir accordé une attention particulière à la SOGEMA et ses actions engagées pour la performance des structures sous tutelle de son institution ministérielle avant de présenter la société et poser la préoccupation. «Nous avons un sérieux problème au niveau du recouvrement. Nous continuons de recouvrer nos créances à partir du système archaïque. Délivrer les valeurs inactives contre les espèces», a souligné Armand Gansè. A l’en croire, c’est le compte rendu fait par les agents que la Direction de la SOGEMA. Des cas de malversations de deniers publics conduisent souvent la société à prendre des mesures drastiques à l’encontre des faussaires. Donc pour corriger ces situations, la SOGEMA sollicite l’aide du ministère à changer le mode de recouvrement. «Jusqu’à présent nous continuons d’utiliser les tickets, ce qui n’est plus d’actualité. Alors c’est une réforme qui va nécessiter beaucoup de moyens financiers. Nous voudrions vous demander de nous aider à aller au recouvrement numérique, ça arrangerait beaucoup de choses à la SOGEMA », a plaidé le DG Armand Gansè. Le Ministre a pour sa part promis de remonter les préoccupations de la SOGEMA au niveau du gouvernement. « C’est vrai aujourd’hui c’est indéniable avec le développement des techniques, nous devons absolument essayer de moderniser le mode de gestion de notre structure. Ça va se faire de manière participative. Il faut que l’initiative vienne de vous même avant que le gouvernement n’accompagne. Vous venez de poser la préoccupation, on va l’étudier », a rassuré Raphaël Akotègnon. La Représentante des usagers des marchés sous tutelle de la SOGEMA, Anastasie Chodaton, a profité de l’occasion pour remercier Raphaël Akotègnon pour sa visite et son inquiétude pour la gestion de la Sogéma. Après cette tête à tête, l’autorité Ministérielle a visité les bureaux des agents. Il se dit très satisfait des efforts fournis par Armand Gansè en vue d’améliorer les conditions de travail des agents.

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *