.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vente des masques de protection: Une activité génératrice de revenus pour les artisans et commerçants


Vues : 1

Le port de masques de protection contre le Covid-19 au Bénin est devenu une obligation pour les populations des communes du cordon sanitaire. Depuis l’adoption de cette mesure gouvernementale, plusieurs types de masques sont proposés, en dépit de ceux subventionnés par le gouvernement. Le commerce de masque s’est ainsi installé au grand bonheur des artisans et commerçants.

En vente à la sauvette, des masques de protection encore appelés « cache-nez », se vendent sur les différentes artères de Cotonou et dans d’autres villes du cordon sanitaire. Fabriqués en tissu de différents types et couleur ou du percal blanc avec à chaque extrémité une élastique en forme de courbe, ces masques offrent la possibilité au client de s’approvisionner en fonction de leur choix. Tous ces accessoires sont vendus au prix de 100f CFA ou 200f CFA, selon la forme du masque réalisé. «Je vends près de 30 masques par jour depuis que le port des masques est devenu une obligation pour tous les citoyens», a confié dame Christine, une couturière de la ville. Tout comme elle, certains couturiers le font pour livrer à d’autres personnes aux prix de 75f CFA pour le masque de 100f CFA et 150f CFA pour le masque de 200f. Même les enfants s’occupent de la commercialisation de ces masques. C’est le cas de maman Cynthia qui confie ses masques à sa fille de 12 ans, en congé. Ses masques sont bénéfiques non seulement aux vendeurs mais aussi aux clients qui soutiennent qu’ils sont avantageux, contrairement à ceux de la pharmacie, à éliminer après 4 heures d’usage et dont le prix varie entre 500f CFA et 200f CFA. «J’ai opté pour les masques faits à base de tissus parce que c’est moins chers et plus durable que celui de la pharmacie. Avec 500f CFA, tous les 5 membres de ma famille sont satisfaits au lieu de 2.000f CFA pour les masques de la pharmacie que j’aurai à changer chaque 4 heures», a confié Crépin. Par contre certains usagers préfèrent les masques de la pharmacie parce qu’ils facilitent la respiration en plus ils sont plus médicaux que ceux des vendeurs ambulants.

Edwige Totin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page