.
.

Le triomphe de la vérité

.

Accusé d’avoir des accointances avec le pouvoir en place: Paul Hounkpè réfute et réitère son appartenance à l’opposition


Vues : 0

Le ministre Paul Hounkpè

« Nous sommes opposés à ce pouvoir. Mais cela ne veut pas dire opposition armée. Il y a une différence ». Tel est le genre d’opposition que le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) entend faire vis-à-vis du pouvoir en place, selon le Secrétaire exécutif national du parti, Paul Hounkpè. A le croire, en s’inscrivant dans cette logique, la formation politique à laquelle il appartient compte s’opposer au régime de la Rupture « de sorte à ne pas trouver de passerelle pour exiger ses droits. « Ce n’est pas ceux qui disent : nous sommes opposition. Nous allons discuter pour avoir tous nos droits et tous les droits du peuple béninois abusé et désabusé », a-t-il nuancé le jeudi 17 octobre 2019 lors de son passage dans la rubrique « Sous l’arbre à palabres » au siège de l’Evénement Précis. Pour être plus clair, l’invité du quotidien a martelé que le parti Fcbe ne va entrer dans aucun compromis avec le régime en place. « Nous ne pouvons pas rentrer dans n’importe quel jeu. Cela veut dire que nous sommes aux antipodes des pyromanes », a-t-il clarifié, précisant aussi que l’opposition ne veut pas dire « opposition armée », opposition qui veut en découdre avec la force. « Non, nous voulons préserver la vie, puisque pour nous, l’homme est le principal facteur de développement. Il faut le préserver », a clarifié le Sen, Paul Hounkpè, car pour lui, les responsables politiques ont le devoir de pousser leurs militants vers des choses qui garantissent leur sécurité. « C’est extrêmement important. Nous ne voulons plus qu’il y ait du sang. Mais nous pensons que nous pouvons tout obtenir de ce pouvoir par les formes légales », a-t-il conclu.

Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page