.
.

Le triomphe de la vérité

.

Reconnaissance des mérites à l’UAC: Jérome ALLADAYE et 05 Professeurs d’histoire honorés


Vues : 13

Des historiens et archéologues béninois sont à l’honneur. Il s’agit de six (06) professeurs titulaires admis à la retraire à savoir : Abiola Félix Iroko, Michel Dadjo Koovi Vidégla, Sylvain Coovi Anignikin, Jérôme Comlan Alladayè, Sébastien Dossa Sotindjo et Adrien Joseph Djivo. Tous enseignants au Département d’histoire et d’archéologie à la Fashs, ils ont reçu les hommages de l’Uac. C’était le mardi 24 Avril 2018 dans l’Amphi Idriss Déby Itno de l’Uac à travers un colloque spécial à leur endroit. La cérémonie d’ouverture faite par le Recteur de l’Uac, le Professeur Maxime da Cruz a servi de cadre à la remise de présents aux récipiendaires. Chacun d’eux a reçu un grand tableau d’honneur frappé de leur image, une lettre de félicitations, un emballage et une enveloppe financière. Devant des responsables d’institutions de la République, anciens ministres, députés, collègues universitaires, parents et amis, l’initiateur de l’événement, Professeur Rogatien Tossou, a donné le critère du choix de ces maîtres à pensées du Bénin, de l’Afrique et du monde. A en croire le président du comité d’organisation, les 06 enseignants à distinguer sont les tous premiers à porter le grade de Professeur Titulaire aujourd’hui admis à faire valoir leur droit à une pension de retraite. La particularité de l’événement selon lui, est la présence effective des récipiendaires à leurs côtés aujourd’hui.   Pour le Doyen honoraire de la Flash, le Professeur Flavien Gbéto, c’est une obligation morale pour la communauté universitaire de célébrer ces grands hommes  en reconnaissance pour les bons et loyaux services rendus avec passion, zèle et abnégation à des générations d’intellectuels et de chercheurs qui, aujourd’hui, se retrouvent à d’importants postes de responsabilité partout dans le monde. « Les semences que vous avez mises en terre ont germé et produit de très bons fruits, la preuve en est que anciens, moins anciens et jeunes sont là avec vous pour vous célébrer », s’est-t-il réjoui. Pour leur part, le Chef du département d’histoire et archéologie, Dr Didier N’dah et le Doyen de la Fashs, Professeur Odile Guèdègbé estiment que  la valeur d’un professeur se mesure à la personnalité de ses étudiants. Il sera question pour les étudiants que nous avions été de faire revisiter vos domaines de compétences tels que l’histoire nationale, l’histoire des religions, l’histoire économique moderne, l’histoire orale et l’histoire écrite. Le Recteur Maxime da Cruz a félicité l’initiative tout en souhaitant sa pérennisation avec les autres entités de l’Uac. Pour ce colloque qui porte sur le thème intitulé : « Société, Nations, Economie et Gouvernance en Afrique », il est dédié des réflexions scientifiques  à ces professeurs pour marquer, dans le temps et dans l’espace, la reconnaissance de toute la communauté universitaire de l’Uac en général et celle du creuset dans lequel ils avaient exercé, en particulier. Au cours de ce colloque, 70 résumés de communication seront présentés et publiés.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page