.
.

Le triomphe de la vérité

.

En tournée de supervision dans la commune de Ouaké: Bio Tchané constate l’engouement des populations autour du RAVIP


Vues : 0

Le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané, échangeant avec les agents recenseurs

La commune de Ouaké a accueilli, ce samedi 10 février 2018, le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané. Il y est allé, assisté des élus parlementaires et du Préfet de la région, pour assumer sa mission de superviseur, du Recensement à Vocation d’identification de la population (RAVIP). De son constat, on retient satisfaction et enthousiasme.

Deux principaux centres visités par la délégation, à son entrée dans la commune. Il s’agit de A l’EPP Wakité de Ouaké-centre comme sur le site de Kim Kim de Sèmèrè. Selon le constat fait, le ministre d’Etat, Aboulaye Bio Tchané, l’opération s’y déroule comme prévu par l’Agence Nationale de Traitement (ANT). La délégation a surtout noté, l’engouement des populations, lesérieux et le dynamisme dont font preuve les agents recenseurs, sans oublierl’accompagnement sans faille des autorités communales.

Ouaké décidée à réussir l’opération

On est venu voir s’il y a des difficultés ; j’ai posé expressément des questions, j’ai entendu que tout se passait relativement bien. Je suis content de cela. J’ai trouvé également des agents recenseurs souples qui ont su s’adapter à l’environnement. Par exemple, à Ouaké, alors qu’il était prévu un seul poste pour les trois mois, ils ont pu s’adapter aux difficultés de déplacement des populations. Contrairement aux constats des premiers jours, le nombre de personnes prises en compte par jour a substantiellement augmenté pour atteindre le chiffre optimal prévu par l’ANT. Aujourd’hui, ce que j’ai vu est très satisfaisant. C’est ce rapport là que je vais faire à Cotonou », s’est réjoui Abdoulaye BIO TCHANE. Malgré ces bons indices, il a invité toutes les équipes impliquées dans le processus à ne pas baisser la garde pour la suite des opérations.

C’est la deuxième mission de supervision effectuée par le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement dans le cadre du RAVIP. Au début de l’opération, Abdoulaye BIO TCHANE avait effectué une première mission de supervision dans les départements de l’Atacora et de la Donga.

Le Ministre d’Etat a saisi l’occasion de cette descente sur le terrain pour échanger avec les populations. « Nous en avons profité pour discuter avec les populations de certaines de leurs préoccupations. « Dans l’une de mes réunions, j’ai discuté du Programme d’Action du Gouvernement tel qu’il est envisagé dans la commune de Ouaké. Et là également, nous sommes satisfaits des discussions que nous avons eues », a conclu Abdoulaye BIO TCHANE.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page