.
.

Le triomphe de la vérité

.

Inhumation de la comédienne à Porto-Novo: Autorités et artistes rendent des hommages mérités à Marcelline Aboh


Vues : 1

Mister Okéké prononçant l’oraison funèbre devant la dépouille

De l’esplanade de l’Assemblée Nationale à Porto-Novo jusqu’à la maison mortuaire à Djègan-Daho, l’artiste Marcelline Akinocho Aboh très connue sous le pseudonyme « Détin Bonsoir », décédée le 20 Août 2017 à l’âge de 77 ans, a reçu ce weekend, les hommages dus à son rang avant d’être conduite dans sa dernière demeure à Porto-Novo. Massivement mobilisés, les artistes toutes catégories confondues ont organisé une cérémonie spéciale d’hommages et de veillée artistique en mémoire de la disparue dans la soirée de ce vendredi 22 septembre 2017 sur l’esplanade de l’Assemblée Nationale. Alignés par discipline, ils ont défilé devant le corps pour vanter les qualités et les talents d’artiste engagée qu’a été Marcelline Aboh. La cérémonie d’hommages qui s’est étendue jusqu’à l’aube, a connu la présence du maire de la ville de Porto-Novo, Emmanuel Zossou et du secrétaire général du ministère chargé de la culture, Richard Sogan, représentant le ministre. Ils ont chacun, reconnu et salué le parcours et le sens du combat de la défunte et inviter les jeunes à s’inspirer des nombreuses œuvres à son actif. Des œuvres qui la feront vivre davantage dans les cœurs des béninois. Ensuite, conformément au programme des obsèques, la dépouille a été exposée au Stade Charles de Gaulles de Porto-Novo dans la matinée de ce samedi 23 septembre 2017. Une occasion au cours de laquelle tous ceux qui ont connue Marcelline Aboh de son vivant, lui ont fait leurs adieux. Le cortège funèbre s’est ensuite s’ébranlé vers l’Eglise méthodiste protestante d’Avakpa pour la messe d’inhumation avant l’enterrement au cimetière de Djègan-Daho. De l’église jusqu’au domicile, on pouvait noter la présence de quelques autorités politico administratives et des membres de sa famille biologique et celle artistique notamment, des artistes comédiens, cinéastes, dramaturges, musiciens et autres qui ont conduit le corps jusqu’à sa dernière demeure. Ils ont à l’occasion, prié pour le repos de son âme puis implorer la miséricorde divine sur sa famille et sur l’ensemble des artistes béninois qui selon certains, enregistre trop de décès dans son rang depuis quelques années.

Germin DJIMIDO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page