.
.

Le triomphe de la vérité

.

Diverses nominations à l’ère de la Rupture: Les partisans d’Ajavon en colère dans l’Ouémé


Vues : 13

Les acteurs politiques ayant soutenu le candidat Sébastien Ajavon au premier tour du scrutin présidentiel de mars 2016 et qui se sont spontanément ralliés à la cause du président élu au second tour sont mécontents. Les grognes et grincements de dents deviennent de plus en plus persistants dans les rangs de ces hommes et femmes, jeunes, sages et des communes de l’Ouémé depuis la nomination par le président Patrice Talon de certains cadres du Parti du renouveau démocratique (Prd) à divers postes politiques. Saka Fikara dans la vallée de l’Ouémé, Hélène Aholou Kèkè de la commune d’Avrankou, le député Louis Vlavonou et l’ancien maire Raymond Fafoumi de la commune d’Ifangni et les jeunes des communes d’Adjarra, d’Akpro-Missérété et de Porto-Novo disent n’avoir pas compris que des cadres du Prd qui les ont combattus pendant les deux tours de l’élection présidentielle de 2016 puissent bénéficier aussi facilement des bonnes grâces du nouveau chef de l’Etat. Selon les informations qui nous sont parvenues de ces différentes communes, les mécontents s’apprêtent à mieux se faire entendre à travers une sortie médiatique qu’ils projettent pour bientôt. En attendant de conclure que les relations politiques entre les deux hommes d’affaires, Patrice Talon et Sébastien Ajavon ont réellement pris un coup, on retient pour l’heure qu’après les proTalons qui ont été apaisés il y a quelques jours par la ministre Adidjathou Mathys, les partisans de Ajavon s’inquiètent du sort qui leur est réservé.

Germin DJIMIDO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page