.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée nationale: Le premier rapport de Houngbédji adopté avec brio


Vues : 1

Adrien Houngbédji, Président de l'Assemblée 2015Me Adrien Houngbédji a présenté avec brio ce jeudi 05 novembre 2015, son premier rapport d’activités de la période allant du 20 au 30 mai 2015, conformément aux dispositions de l’article 21 du Règlement intérieur de l’institution. Un document d’une quarantaine de pages qui a été applaudi par les députés en raison de la qualité de son contenu et des réformes dont il rend compte en vue de la préservation des acquis démocratiques et la modernisation de l’institution.  
Le rapport  rend compte des activités parlementaires menées aux plans interne et externe, du contrôle de l’action gouvernementale, des réformes engagées en vue de la modernisation du parlement, pendant la période de référence. Au plan interne, l’Assemblée nationale a examiné et adopté deux lois ordinaires puis autorisé la ratification de six accords de prêt. Elle s’est ensuite attelée à la mise en place des organes de fonctionnement de l’institution, à la mise en place des groupes parlementaires et des commissions techniques permanentes, à la tenue de la première session ordinaire du parlement des jeunes béninois, à la désignation des membres du parlement au sein des institutions nationales et étrangères, à l’examen de la demande de la levée de l’immunité parlementaire du député Barthélémy Kassa et à l’élection d’un deuxième nouveau questeur en remplacement de l’ancien démissionnaire. Et puisque tout ceci n’aura été un succès que grâce à la participation active des élus, le président Houngbédji les a félicité pour leur assiduité pendant ces trois premiers mois et exhortés à maintenir le cap. Pour ce qui est du contrôle parlementaire de l’action gouvernementale, l’Assemblée nationale a adressé seulement 14 questions dont 04 questions écrites, 05 questions orales avec débat et 05 questions d’actualité. Mais  seulement, 02 des 04 questions écrites ont été examinées en présence du Gouvernement qui a promis apporter des réponses à deux des 05 questions d’actualité à travers une communication. Au plan externe, plusieurs missions ont été effectuées aussi bien à l’intérieur du Bénin qu’à l’étranger dans le but de maintenir et de renforcer les liens de coopération qui existent entre l’institution parlementaires et les autres structures nationales et étrangères. Adrien Houngbédji a également fait cas des réformes que son bureau entend amorcer réellement afin d’atteindre les objectifs fixés. Il s’agit des réformes du système partisan qui vise à bannir la transhumance politique et la réduction du nombre de mouvements et associations politiques, le renforcement du système de communication de l’institution en vue d’une grande visibilité de ses activités et la modernisation de l’administration parlementaire. Pendant le débat, les députés des deux tendances ont salué et félicité le président Adrien Houngbédji pour la nouvelle marque qu’il imprime sûrement à l’institution en vue de sa modernisation et surtout de faire d’elle une véritable institution de contre-pouvoir et de sauvegarde des acquis démocratiques. Des mots d’encouragement qui ont renforcé l’ardeur de l’homme et de son bureau à foncer avec les nouvelles réformes annoncées. Soumis au vote, le rapport de Me Adrien Houngbédji a été adopté à l’unanimité des députés, sauf Mme Rosine Soglo, qui s’est abstenue.

Germin DJIMIDO (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page