.
.

Le triomphe de la vérité

.

Disparition de la souche de son acte de naissance: L’avocat de Talon accuse la police


Vues : 15

Patrice TalonStupéfaction et indignation dans  les rangs des proches, parents et autres personnes en rapport avec Patrice Talon. La souche de l’acte de naissance de l’homme d’affaires aurait disparu depuis quelques jours  des archives du service d’état civil de la mairie d’Abomey. Le constat a été fait  par des membres de sa  famille. C’était hier à l’occasion d’une démarche administrative qu’ils auraient entreprise en direction de la mairie  d’Abomey, lieu de  naissance de Patrice Talon, pour lui renouveler, assure-t-on, ses pièces d’état civil.  L’un de ses avocats, Me Maxime Sévérin Quenum, s’en était vivement indigné hier dans la soirée, lors d’une intervention sur  Golfe TV, et a déclaré avoir commis diligemment un huissier pour aller  faire les constats.  A le croire,  des agents de  cette mairie lui auraient rapporté qu’un groupe de policiers était descendu dans leurs locaux, la semaine dernière, et aurait réclamé un registre contenant plusieurs pièces du genre.  L’avocat en déduit donc que si on perd les traces de la souche de l’acte de naissance de Patrice Talon  dans les archives de la mairie d’Abomey, c’est à cause de la disparition du registre.

Patrice Talon annoncé comme un potentiel candidat à la présidentielle 2016 sera de retour très bientôt au Bénin, après plus de trois ans d’exil  en France suite  aux affaires dite ‘’tentative d’empoisonnement du chef de l’Etat’’ et  ‘’tentative de coup d’Etat’’ dont il a été accusé d’être le commanditaire principal. Mais tout cela est fini aujourd’hui, depuis le pardon à lui accordé par  Boni Yayi, ainsi qu’aux autres personnes dont Olivier Bocco, revenu, il y a peu au bercail. L’épouse de Patrice Talon a également  rallié Cotonou depuis quelques jours.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Disparition de la souche de son acte de naissance: L’avocat de Talon accuse la police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page