.
.

Le triomphe de la vérité

.

Profil: Raïssa de Méidéros, la comédienne au double visage


Vues : 1

La comédienne Raïssa LaurindaSur la planche, elle se métamorphose parfois. Femme, Raïssa Laurinda de Meidéros    prend l’apparence d’un homme pour jouer. Et sa généreuse corpulence  associée aux attroupements dont elle se pare dans ces circonstances se prête bien au jeu.

Avec l’allure d’une amazone, Raïssa de Meidéros,  connue sous le nom de comédienne  «God Day», s’apparente à un caméléon. Pas parce qu’elle change son teint noir, mais parce qu’elle se transforme parfois en homme quand elle  monte sur la scène. Et c’est ce  talent qu’elle partage depuis 2007 avec ses collègues institutrices chaque 8 mars à l’occasion de la Journée internationale de la femme dans la circonscription scolaire de Cotonou-Akpakpa à travers le groupe «La voix des femmes enseignantes» qu’elles ont créé. Il s’agit là d’un coup de chance qu’elle a su saisir d’un de ses supérieurs hiérarchiques qui lui a proposé d’aider la circonscription à mieux agrémenter la célébration de la fête des femmes institutrices. Mais le talent d’art de God Day ne date pas de 2007.  Il est inné en elle parce que, depuis l’âge de 7 ans, elle chantait et dansait déjà. « Au CM2, les enseignants enregistraient mes chansons parce que sidérés par mon talent », a-t-elle fièrement témoigné.  Tenue par la passion de l’art, Raïssa de Meidéros abandonne, en 1988,  la chanson pour des raisons spirituelles et se laisse entrainer par le théâtre. Après quatre ans d’hibernation, elle intègre la section Théâtre du Collège Suru Léré d’Akpakpa qu’elle fréquentait.  Sa dextérité et son talent dans un spectacle  historique à l’époque la révèlent davantage au public et font d’elle, un élément incontournable dans la section théâtre de son collège. « Dans le sketch que j’ai joué avec mes amis à l’époque, j’ai utilisé un mot qui a beaucoup fait marrer les gens. Il s’agit d’un mot qui n’était pas prévu dans la pièce que nous avons jouée. En effet, pour qualifier la démarche d’un des comédiens, j’ai lancé cette phrase magique : « Regardez comment il marche «avognicoblement» ». Ce mot magique lui restera longtemps collé parce que c’est par ça qu’elle sera  désormais désignée partout où elle passe.

Raïssa de Meidéros se marie au cinéma !
Devenue adulte, Raïssa Laurinda de Meidéros reste partagée entre sa passion pour l’art et sa profession d’institutrice. Et comme du théâtre au cinéma il n’y a qu’un pas, son talent de comédienne la révèle à une compagnie de cinéma. Il s’agit du groupe «Aziza Plus du Bénin». « J’ai intégré ce groupe grâce à un de ses responsables. Il s’agit deSimpliceWékpon. C’était  dans les années 2000 où il m’a découverte dans une séance de cours du soir à laquelle je participais lorsque je préparais mon Brevet d’étude du premier cycle (BEPC). Compte tenu de ma façon d’amuser la galerie dans la salle de cours, il m’a tout de suite proposé d’intégrer ce groupe dans lequel il estimait que je pourrais être utile », a-t-elle indiqué. Après avoir subi avec succès le casting auquel elle a été  soumise à son arrivée dans la compagnie Aziza Plus du Bénin, Raïssa Laurinda de Meidéros est aussitôt distribuée dans les productions cinématographiques du groupe. C’est ainsi qu’elle a joué dans les films à succès comme «La Nuit tombe à midi» et la série  «Monsieur le président» produits par la compagnie Aziza Plus du Bénin  à laquelle elle est restée fidèle jusqu’à ce jour. Comédienne, actrice, mariée  et mère d’une fille et de trois garçons, Raïssa Laurinda de Meidéros caresse aujourd’hui un grand rêve : celui d’atteindre la cime de l’art. « Mon rêve aujourd’hui, c’est d’animer une scène à l’échelle internationale en présence d’un public fortement mobilisé. C’est l’ambition que je nourris actuellement. Et je pense que j’y arriverai par la grâce de Dieu », s’est-elle lancé comme défi.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page