.
.

Le triomphe de la vérité

.

Promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes à Cotonou: Les promesses du Fnpeej aux jeunes et femmes des 12ème et 13ème arrondissements


Vues : 10

Les femmes et jeunes des 12ème et 13ème arrondissements de Cotonou ont reçu le lundi 29 mars 2015 une délégation du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ), constituée du directeur général, Christophe Vignigbé et de son staff technique. C’était à la Maison des jeunes et de la culture d’Agla. Cette rencontre fait suite aux nombreuses sollicitations des responsables de l’Ong Solidarité Jeunes et de l’Association Jeunesse et Développement.
«Vous êtes dans notre cœur. Nous vous portons aussi. L’heure de Dieu étant toujours la meilleure, nous sommes venus ici ce matin pour vous rassurer de notre disponibilité à vous accorder des crédits selon notre nouveau dispositif d’intervention. Nous sommes également venus vous informer et vous sensibiliser sur ce nouveau dispositif afin de vous permettre de bien l’approprier. Le FNPEEJ est non seulement un important outil de développement des micro, petites et moyennes entreprises à travers l’entrepreneuriat, mais aussi un instrument de création d’emplois durables par les jeunes et pour les jeunes». Ainsi s’exprimait le lundi 29 mars 2015 dernier le directeur général du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (Fnpeej), Christophe Vignigbé. «Le FNPEEJ n’exclura aucun jeune et aucune femme du Bénin porteur (se) de projet pertinent entrant dans le cadre de la stratégie du faire-faire. Le processus d’enregistrement des plans d’affaires se poursuivra, toujours par le biais de nos portes d’entrée», a-t-il rassuré, avant de faire savoir qu’il finance des projets en faveur du développement de l’esprit entrepreneurial et de l’emploi des jeunes, contribuant ainsi au développement économique et social du Bénin en offrant aux micros, petites et moyennes entreprises le financement de leurs investissements et aux jeunes les possibilités de réalisation de leurs projets d’entreprises.

 Le nouveau dispositif

Rappelant le nouveau dispositif d’intervention en cours au FNPEEJ, Christophe Vignigbè a indiqué qu’il permettra aux jeunes et aux femmes de vite concrétiser leurs projets dans l’agrobusiness, l’artisanat et le tourisme. «Les nouvelles réformes ne permettent plus au FNPEEJ de financer directement les promoteurs. C’est pourquoi nous invitons les jeunes et les femmes des 12ème et 13ème arrondissements de Cotonou à se rapprocher des BPC pour présenter leurs projets afin d’avoir notre appui», a-t-il annoncé.
Ce nouveau dispositif s’appuie sur trois principes directeurs. Il s’agit, premièrement, de la mise en œuvre de la stratégie du «faire faire» qui passe par la nécessité de nouer des partenariats avec les prestataires les mieux indiqués pour la réalisation de sa mission. A cet effet, des conventions de partenariat ont été signées entre le FNPEEJ et huit systèmes financiers décentralisés (Asmab, Fececam, Cmmb, Renaca, Ong Solidarité et Paix, Sia’Son Microfinance, Pebco-Bethesda, Aphedd-Finance) en qualité de partenaires techniques pour la mise en place, du suivi, du coaching des jeunes et du recouvrement des crédits. Secundo, il y a le guichet unique qui permet de cadrer les provenances et les portes d’entrée empruntées par les projets. Deux portes sont à cette date identifiées pour la réception de plans d’affaires : ANPE et ANPME. Enfin, il y a la mise en place de nouvelles modalités d’octroi de crédit. «Au FNPEEJ, notre leitmotiv, est de nous rapprocher davantage de nos cibles pour leur apporter des informations crédibles en temps réel. C’est ce qui fonde nos actions sur le terrain », a expliqué le Dg Christophe Vignigbé.
Les représentants des jeunes et des femmes, prenant la parole à cette occasion, ont remercié la délégation du FNPEEJ pour sa proactivité et surtout pour avoir vite répondu à l’appel des organisations qui les soutiennent déjà sur le terrain. Ils ont pris le ferme engagement d’être de bons élèves une fois les crédits reçus.

Bientôt une formation à leur profit

Pour mettre ces potentiels et futurs bénéficiaires des interventions du FNPEEJ en route, il a été organisé un atelier de formation de 48 heures à leur intention. Cette formation, initiée grâce à l’Ong Solidarité Jeunes et l’Association Jeunesse et Développement, a permis aux participantes de renforcer leurs capacités dans les domaines de la fabrication des produits cosmétiques et agroalimentaires : pommade, shampoing, savon liquide, eau de javel, gâteau, sirop, confiture, vinaigre… Durant 48 heures, les femmes des deux arrondissements ont été formées sur les techniques de fabrication de ces produits. «C’est après cette formation que l’accompagnement du FNPEEJ interviendra. Nos équipes compétentes viendront vous voir pour vous aider à élaborer vos plans d’affaires conformément à nos canevas. Tout se fera conformément à notre nouveau dispositif d’intervention, le circuit d’octroi de crédit sera respecté du début jusqu’à la fin afin que vous soyez totalement satisfaites», a rassuré Christophe Vignigbé.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page