.
.

Le triomphe de la vérité

.

Polémique autour de la présence des cadres de la RB dans l’administration: « Un grotesque amalgame », selon l’He Francis Loko


Vues : 3

Loko Francis netL’honorable Francis Loko, membre du bureau politique et député du parti de la Renaissance du Bénin (RB) à l’Assemblée nationale  a fait  des mises au point nécessaires sur la polémique née de la décision du bureau politique de la Renaissance du Bénin (RB) de rappeler son ministre Christian Sossouhounto du gouvernement. C’était  l’objet du débat qui a eu lieu hier sur l’émission « la caravane du matin » de Radio Tokpa.   « Un ministre est le symbole emblématique d’un partenariat politique entre un chef d’Etat et un parti », a déclaré le député Francis Loko qui répondait à ceux qui se posent des questions sur  le sens de la décision de la RB de rappeler son ministre du gouvernement après la rupture du partenariat qui liait les Houézèhouè à la majorité présidentielle plurielle. Au lendemain de la publication du communiqué de la Renaissance du Bénin pour annoncer la fin de sa collaboration avec Boni Yayi et la mouvance présidentielle, plusieurs voix se sont élevées pour fustiger le fait que le parti n’ait pas rappelé tous ses cadres présents dans l’administration publique et ne s’est penché que sur le cas du ministre Christian Sossouhounto. Une confusion considérée comme « un grotesque amalgame » par le député RB qui estime qu’on ne peut comparer un ministre nommé suivant un accord politique à un cadre. « C’est grotesque de comparer une fonction administrative et technique à une fonction politique comme celle d’un ministre », a martelé l’honorable Francis Loko. Selon lui, c’est comme si on demandait à tous les militants de la RB recrutés dans l’administration publique d’abandonner leurs postes parce que le parti a décidé de prendre ses distances avec le président de la République. Une situation difficile à imaginer quand on connait la proportion que peuvent représenter les militants de la RB dans l’appareil administratif national qui, de ce fait, serait paralysé. Pour sa part, le député Loko pense que c’est dans l’ordre normal des choses qu’un parti mettant fin à son partenariat avec un gouvernement puisse rappeler son ministre. Il en veut pour preuve la démission des ministres représentant les écologistes dans le gouvernement français à la fin du partenariat qui liait leur formation au Parti socialiste. Ainsi, il est tout à fait normal que le ministre Sossouhounto fasse ses adieux au gouvernement après le retrait de son parti de la majorité présidentielle plurielle. Francis Loko ajoute néanmoins que la RB fait confiance au ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’assainissement pour prendre une décision morale. ‘’Le parti fait confiance à Christian Sossouhounto. Il a toujours été fidèle et loyal. Je suis certain qu’il prouvera bientôt cette loyauté au parti en démissionnant. Ce qui ferait de lui un modèle pour les jeunes militants du parti et ceux du pays entier», a-t-il déclaré.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page