.
.

Le triomphe de la vérité

.

Report des championnats nationaux de football par la ligue: Le comité exécutif dans la guerre des contradictions


Vues : 4

Il n’y a de jour où le comité exécutif de la Fédération béninoise de football (FBF) ne sort un numéro depuis sa mise en place, il y a un an. Soit, c’est entre les membres dirigeants du football béninois, soit c’est ensemble qu’ils font face à une structure de façon bancale. Au moment où tous les projecteurs sont braqués sur le championnat national (clubs prêts, sponsors et administrations mobilisés, joueurs dans la joie de reprendre le travail…), c’est un communiqué signé du président de la ligue de football qui stoppe radicalement le processus de démarrage de la saison. Ce communiqué qui a surpris plus d’un, sonne comme la suite logique des contractions qui existent déjà au sein du comité exécutif de la Fédération béninoise de football et surtout entre le président de la Ligue de football (1er vice-président de la FBF) et le président de la fédération béninoise de football. Il y a quelques jours, c’est Augustin Ahouanvoébla qui est monté au créneau, contre vents et marrées, pour annoncer le début du championnat. Les férus du cuir rond avaient jugé cet acte comme un désaveu du président de la Ligue qui souhaitait le report et qui devrait se charger de l’organisation des compétitions nationales, selon les textes. Cette sortie d’Augustin Ahouanvoébla a piqué au vif le président de la Ligue et certains de ses collègues qui ont désapprouvé l’attitude de leur président. Pour eux, on ne saurait débuter les compétitions statutaires nationales en l’état et qu’il y a des préalables à régler d’abord. Mais, dans la foulée, une réunion du comité fait semblant de taire les divergences. Le championnat aura bel et bien lieu le week-end du 10 janvier 2015. Plus de report. Leurre ! Le mardi passé, comme un coup de théâtre, le président de la ligue rend public un communiqué pour reporter à une date ultérieure les ligues 1 et 2. Réponse du berger à la bergère. Augustin Ahouanvoébla aussi sort un communiqué. S’il accepte le report, il décide de mettre une date (14 janvier 2015), en contradiction avec le président de la Ligue, Valère Glèlè. Pour le président de la FBF, il faut, coûte que coûte, commencer la nouvelle saison. En face, le président de la ligue souhaite le règlement de certains préalables. Ce bicéphalisme n’est pas de nature à aider le football béninois. Surtout que le championnat national est appelé à féconder de nouvelles valeurs pour le sport roi béninois.

José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page