.
.

Le triomphe de la vérité

.

Implantation progressive dans tout le Bénin:Le bureau communal de l’AND de Tori-Bossito installé


Vues : 2

Après les communes de Bonou, Ouidah, Kpomassè, Abomey-Calavi, Dangbo et autres dans un passé récent, Tori-Bossito dispose désormais d’un bureau communal pour l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND). Ils sont, au total, 20 membres constituant ce bureau et ont été officiellement installés samedi dernier par le président de cette alliance, Vanlentin Aditi Houdé et plusieurs autres responsables de la coordination nationale. C’était sur l’esplanade du commissariat central de Tori-Bossito devant une foule immense, des têtes couronnées, des sages et notables, des élus locaux et autres invités. Avamè, Azohouè-Aliho, Azohouè-Cada, Tori-Gare, Tori-Cada, Tori-Bossito, presque tous les arrondissements de cette commune étaient représentés.
« Les sceptiques ne croyaient vraiment pas à notre capacité à transcender nos divergences pour donner lieu à une union sacrée », a affirmé samedi dernier Valentin Houdé. « Je rends un hommage mérité à la clairvoyance, à l’humilité et à l’implication directe de mon grand frère Barnabé Zinsou Dassigli, au courage politique du maire Cyprien Togni et du président Amadé Moussa, à la sagesse avérée de Sa Majesté Dada Awignan K., à l’engagement de la présidente Célestine Adjanohoun, à la ténacité et à l’esprit militant du président Nazaire Dossa, à la solidarité, et à l’abnégation de tous les chefs des partis et mouvements politiques qui ont cru en ce rêve et qui ont œuvré, de jour comme de nuit, à rendre réelle cette union vitale. Je ne pourrai pas les citer tous nommément ». Bref, c’était un Valentin Houdé visiblement très heureux qui s’exprimait ainsi soulignant que « notre politique à l’AND est non seulement de concourir au bien-être de l’homme, mais aussi d’éviter absolument tout ce qui pourrait être facteur de division des filles et fils de notre beau pays, le Bénin, du nord au sud, de l’est à l’ouest. Car, autour des questions de développement, ce qui nous unit est toujours plus fort que ce qui nous divise. La création de l’AND s’inscrit dans la logique du regroupement et de l’unité sacrée.» Il se réjouit aussi de constater que l’AND, après 7 mois d’existence, compte déjà vingt-cinq partis et mouvements politiques. « Nos portes restent ouvertes et nous analyserons avec diligence les demandes d’adhésions présentes et futures. A l’AND, il y a de la place pour tout le monde », a-t-il rassuré. A l’endroit des membres du bureau communal de Tori-Bossito, il adressera ce message : « Comme de véritables apôtres en mission, vous devez propager la bonne nouvelle au sein des populations de nos villes et de nos campagnes en commençant d’abord par les maisons et villages de Tori-Bossito ».
Entre autres intervenants, Conforte Kpékou, représentante des femmes AND de Tori-Bossito, a demandé aux responsables nationaux de l’alliance de ne pas «avoir peur de quoi que ce soit et de ne reculer devant rien ».

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page