.
.

Le triomphe de la vérité

.

Fête de retrouvailles des filles et fils de Zagnanado: Joseph Gandaho met sur orbite « Zagnanadohoué »


Vues : 21

Du vendredi 05 au dimanche 07 décembre, la commune de Zagnanado a vibré au rythme de la première édition de Zagnanadohoué. Une fête culturelle des filles et fils de Zagnanado, qui a pour objectif l’union, la confraternité et la mise en valeur de l’histoire et des richesses d’une commune. Le comité d’organisation conduit par son président, Joseph Gandaho se dit fier de la réussite de cette première édition et se lance des défis pour les années à venir.
Zagnanadohoué est une fête culturelle communale à caractère annuel. La première édition qui a eu lieu au centre-ville de la commune de Zagnanado n’a laissé insensible aucun fils de cette localité. Déjà, la journée du vendredi a été meublée par la cérémonie d’ouverture suivie d’une série de communications animées par d’éminents professeurs de l’Université d’Abomey-Calavi autour du thème « La commune de Zagnanado : sa géographie, son histoire et ses réalités socioéconomiques ». Pour le président du comité d’organisation, Joseph Innocent Gandaho, on ne peut faire l’histoire du royaume de Danhomey sans nommer Zagnanado. « Notre Zagnanado continue et continuera toujours de garder les restes de Danhomey. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est la riche histoire de la commune qui le dit », a clamé M. Gandaho. Il a, au cours de cette cérémonie, dit tout son engagement à faire de cette fête des journées inoubliables pour tous les ressortissants, tous les résidents, tous les amis et tous les sympathisants de Zagnanado. La journée du samedi a été consacrée aux visites des sites touristiques. Entre autres sites visités, l’Ile d’Agonvè, les sources naturelles, le Monastère de Bamè et le nouveau centre Songhaï implanté dans le village Zonmon. Une messe d’action de grâce a été dite en l’église catholique Saint Benoit de Zagnanado dans la matinée de dimanche. A en croire Irénée Hounmènou Zodékon, cadre natif de Zagnanado, chef de l’arrondissement de Dovi, « la fête a été très belle, les objectifs sont atteints et je crois qu’il était important pour toutes les filles et tous les fils de Zagnanado de se retrouver pour vivre leur histoire, notre histoire ». Irénée Zodékon a, pour finir, invité la jeunesse de Zagnanado, en particulier, à prendre ses responsabilités, à s’éveiller et à construire dans l’unité la plus grande et riche commune de la région Agonlin. Le président du comité d’organisation, Joseph Gandaho a, quant à lui, pris l’engagement de corriger les imperfections constatées lors de cette première édition afin de rendre vitale cette fête les fois à venir. « Il n’y a de richesse que d’homme, dit un adage et je tiens à remercier tous ceux qui ont pu faire le déplacement pour vivre ensemble avec nous cette fête. Ce n’est que le début d’un nouveau départ, pour que grandisse notre Zagnanado et que ses richesses et son histoire soient de plus en plus valorisées ». Le pique-nique comme instant majeur de réjouissances a mis fin aux activités entrant dans le cadre de la célébration de cette première édition de Zagnanadohoué.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page