.
.

Le triomphe de la vérité

.

Persistance de la crise sociale: Quatre centrales syndicales écrivent à François Abiola


Vues : 0

Le dénouement de la crise sociale préoccupe à plus d’un titre les organisations syndicales. Pour ce faire, la Cgtb de Pascal Todjinou, la Csa-Bénin de Dieudonné Lokossou, la Cosi-Bénin de Noêl Chadaré et la Cspib de Christophe Dovonon ont adressé une correspondance au gouvernement. A travers le président de la commission nationale permanente de concertation et de négociation collectives gouvernement/centrales et confédérations syndicales, le ministre d’Etat, François Abiola.Dans cette lettre, elles demandent la convocation immédiate de cette commission afin de permettre à ses membres de se retrouver pour examiner en priorité les questions brûlantes, relatives à la crise sociale. En offrant donc cette opportunité au gouvernement, les centrales et confédérations syndicales entendent aborder les revendications portant sur l’extension du bénéfice de 1.25% aux enseignants dont le principe a été acquis le 12 mars 2014 au Palais de la République, ensuite des modalités de restitution des défalcations illégales opérées sur salaires pour fait de grèves licites en 2012 et enfin les divers. La balle reste sans doute dans le camp du gouvernement qui devra la saisir et répondre à cet appel pour le bonheur de l’école béninoise.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page