.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournoi open de Cotonou: Les finalistes connus ce jour


Vues : 5

Sport(Alexis Klegou, seul représentant béninois encore en lice)

Juan Gomez, Martial Loglo, Alexandre Renard et Alexis Klegou sont les quatre joueurs encore en lice dans le tournoi de tennis Open de Cotonou. Ils disputeront ce jour, les deux tickets qualificatifs pour la finale. Ainsi, le public du tennis club de l’Amitié, où se joue cette compétition aura à suivre les affiches Juan Gomez-Martial Loglo ; Alexis Klegou-Alexandre Renard. Deux matches qui s’annoncent palpitants au vu des performances réalisées par chacun des ces joueurs lors des quarts de finale qui ont eu lieu hier. Le Colombien Juan Gomez, opposé à Loïc Didavi du Bénin, s’est imposé 6-1/6-4. Quant au Togolais Martial Loglo, c’est devant le Béninois Félix Hounkpèvi qu’il a décroché son billet (7-6/6-2) après avoir gagné le premier set au time break 7-4. Le Français Alexandre Renard a, pour sa part, sorti le Togolais Akomlo M’Lapa (7-6/6-2) après avoir pris le premier set au time break 7-4. La grosse performance est celle du béninois Alexis Klegou qui a fait d’une bouchée son compatriote Théophile Segodo (6-1/6-0).

Klegou en verve

Par cette quatrième victoire dans le tournoi, le meilleur tennisman béninois depuis deux ans prouve sa bonne forme qu’il voudrait garder jusqu’à la finale. Car, pour lui, les matches qu’il a eus à livrer n’ont pas été des matches faciles. «Aucun match n’a été facile même si les résultats sont largement en ma faveur », a-t-il confié. Alexis Klegou, vainqueur de l’Open de Lomé (Togo), il y a une semaine, trouve tout de même que son adversaire d’hier, Théophile Segodo n’a pas démérité puisque, selon lui, Segodo a mis le jeu à un niveau où il a été obligé de jouer réellement pour pouvoir le battre. Ce qu’il espère refaire aujourd’hui face au français Alexandre Renard qui affirme qu’il va jouer le match entièrement.
Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page