.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renforcement de capacités : Le Bubedra forme une trentaine de journalistes sur les atteintes au droit d’auteur


Vues : 7

1Informer et sensibiliser les journalistes culturels sur les atteintes au droit d’auteur et droits voisins. C’est l’objectif qui sous-tend, selon les explications du Directeur général du Bureau béninois du droit d’auteur et des droits voisins (Bubedra), Innocent Assogba, cette journée d’information, de formation et de sensibilisation des journalistes culturels. Le lancement officiel de ladite formation a été fait mercredi dernier au siège de l’institution. Selon les propos du Directeur du Bubedra, cette formation est sollicitée par le Réseau des journalistes et animateurs culturels (REJAC). Une demande que le Président du Réseau, Happy Goudou inscrit dans le cadre de la soif quotidienne des journalistes culturels d’accéder aux informations crédibles liées à la gestion du droit d’auteur qui fait l’objet, selon ses dires, à tort ou à raison  de moult critiques. «…Les artistes musiciens, en particulier, se plaignent auprès des journalistes et animateurs culturels de la gestion de leur droit d’auteur dans un univers où la piraterie des œuvres phonographiques est de mise. Face à ces plaintes, les professionnels culturels des médias veulent d’abord cerner le cadre juridique et institutionnel de la gestion du droit d’auteur au Bénin, les mécanismes du calcul des redevances et les actions concrètes de lutte contre la piraterie afin d’apporter leur contribution. Ce sont là les préoccupations communes qui ont motivé l’élaboration du présent projet par le Réseau des journalistes et animateurs culturels », s’est justifié Happy Goudou, le président de REJAC. Une démarche que le Directeur du Bubedra a estimé salutaire avant de dire sa disponibilité afin que le partenariat entre les journalistes et animateurs culturels et son institution soit pérennisé pour le bonheur des acteurs culturels. Trois différentes communications ont d’ailleurs meublé cette journée de formation. La première intitulée « cadre juridique et institutionnel de la gestion du droit d’auteur au Bénin » a été présentée par l’Expert en droit de la propriété intellectuelle, ex-DG/Bubedra, Samuel Ahokpa. La deuxième communication a eu pour thème, « les mécanismes de gestion collective du droit d’auteur : le principe de « A chacun selon son mérite ». Elle a été présentée par Mme Peace Sagbohan, Directrice de la Documentation générale et de la répartition. Il faut dire qu’à la fin de la formation, des recommandations ont été faites par les participants. Le Bubedra s’est engagé à les mettre en application dans la mesure de ses moyens.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page