.
.

Le triomphe de la vérité

.

Polémique au sein des FCBE d’Abomey-Calavi: Claudine Prudencio appelée à renouer avec le dialogue


Vues : 4

L’Honorable Claudine Prudencio

L’Honorable Claudine Prudencio

Le constat est amer et le cliché d’une image forte, Djènontin-Prudencio, Hounsou-Guèdè-tous les ténors de la mouvance et qui symbolisait l’unité retrouvée à Abomey-calavi dans la 6ème circonscription électorale n’est pas réapparu samedi dernier lors de l’acte final de la refondation de la mouvance à Calavi. Tous les appelés n’ont pas répondu à l’appel. Une absence de taille, en l’occurrence, celle de la députée élue de cette circonscription électorale, Claudine Prudencio. Pourquoi ? Seul le communiqué de presse rendu public par celle-ci pour s’insurger contre l’installation du bureau communal des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) dans la commune d’Abomey-Calavi a révélé à la face du monde la fragilité de la réconciliation entre elle et les ténors de cette localité. Mais, à y voir de près, le vers est dans le fruit. Un tour dans les méandres de cette situation éclaire mieux surtout que nombre de ténors des FCBE d’Abomey-Calavi continuent d’afficher leur surprise face aux virulentes récriminations formulées par Claudine Prudencio contre la cérémonie de samedi dernier consacrant l’aboutissement d’un long processus de consensus et d’union après des mois de clivage. A en croire des explications de certains de ces ténors, l’indignation est d’autant plus grande à l’égard de la première secrétaire parlementaire qu’elle est partie prenante à toutes les étapes qui ont abouti à la cérémonie du samedi dernier. Pour preuve, allèguent-ils, en dépit de son absence du territoire national, Claudine Prudencio a reçu du comité d’organisation de la cérémonie toutes les informations aux fins de recueillir ses observations et amendements. Ce qu’elle n’a pas fait, opposant un mur de silence aux informations qui lui ont été communiquées sur ladite activité politique. Malgré cette diligence qui témoigne de l’intérêt accordé à l’élue, cette dernière a créé la surprise en se mettant en marge de la cérémonie dont le projet lui a été pourtant communiqué, selon les autres leaders Cauris d’Abomey-Calavi. En clair, les organisateurs de l’unification continuent de s’interroger sur les mobiles qui ont poussé Claudine Prudencio à user des canaux des médias pour jeter le discrédit sur l’initiative pourtant saluée et soutenue par toutes les autres figures de proue des FCBE de la 6èmecirconscription électorale qui ont œuvré à son élection à l’Assemblée nationale.

En dépit de la réaction inattendue de l’honorable Claudine Prudencio, les leaders des différents courants des cauris ainsi que les militants ont répondu massivement présents au rendez-vous de samedi dernier pour donner un cachet solennel à l’installation de leurs lieutenants en prélude aux prochaines joutes électorales. Cette cohésion est demeurée presque ferme en dépit de cette sortie inattendue de Claudine Prudencio. Face à ce constat, la présidente de l’Union pour le développement du Bénin nouveau (UDBN) élue députée dans la 6ème circonscription électorale sur la liste des FCBE doit tirer les conclusions politiques qui s’imposent et éviter de donner dans une position qui l’expose ouvertement dans un bras de fer contre tous les autres ténors.

De l’analyse des observateurs de la vie politique, il urge, pour elle, de faire profil bas et de renouer rapidement le fil du dialogue avec les autres ténors de son courant politique pour maintenir intact son leadership et par extension ses chances de prétendre sauvegarder son siège lors des prochaines élections législatives de 2015. Une attitude rigide de sa part l’isolerait de la mouvance et elle pourrait payer cash les conséquences de son éventuel entêtement. Cette perspective est d’autant plus nécessaire qu’elle a l’avantage de l’extirper de l’isolement dans lequel elle se trouve désormais plongée depuis son initiative du week-end écoulé. Il en va de son avenir politique dans la région en proie à l’émergence de nouveaux leaders en attente d’opportunité pour émerger sur la scène politique locale. C’est la voie royale pour sortir la tête haute de cette situation.

WANDJI A.

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page