.
.

Le triomphe de la vérité

.

Financement des opérations de correction de la Lépi: Voici les propositions du président COS-LEPI au gouvernement


Vues : 1

Sacca Lafia, président COS-LEPI

Sacca Lafia, président COS-LEPI

En marge des travaux de la première édition des journées de la diplomatie parlementaires qui se sont achevées hier mardi 16 juillet au palais des gouverneurs à Porto-Novo, le président et le vice-président du conseil d’orientation et de supervision de la correction de la liste électorale permanente informatisée (COS-LEPI) ont fait aux députés le point de leurs activités depuis leur installation. Selon les explications du président COS-LEPI, le député Sacca Lafia, le processus de correction de la LEPI suit son cours et si tout le monde se met d’accord, surtout si le budget soumis au gouvernement est accepté, la LEPI corrigée serait prête d’ici fin novembre. Il a annoncé à ses collègues députés qu’un chronogramme a été établi à ce propos et se décline en 10 étapes. S’agissant de la polémique soulevée par le budget prévisionnel proposé au gouvernement par son équipe, Sacca Lafia précise que « les 13 milliards prévus, c’est pour aller aux documents électoraux. L’impression des cartes n’est pas prévue dedans ; la délivrance des actes de naissance n’est pas prévue dedans. On s’est dit qu’il faut que le gouvernement envisage d’autres formules de mobilisation de moyens. Par exemple, le gouvernement peut négocier avec ceux qui font les GSM pour faire une légère augmentation du coût de communication pendant six mois. Si on fait un calcul, on verra que cela peut nous rapporter deux ou trois milliards. On dit, par exemple, qu’on veut permettre à tous les Béninois d’avoir leurs actes de naissance en augmentant le prix de la bière, le prix du passage aux ponts péage de 10 FCFA sur six mois environ. Ce sont là des stratégies que nous aimerions proposer pour aider le gouvernement à mobiliser les fonds. Les actes les plus chers, c’est la délivrance des cartes d’électeurs et peut être celle des actes de naissance. Je conclus que jusque-là, l’ambiance de travail est relativement bonne entre nous, membre du COS- LEPI et les cadres qu’on a choisis. On veut déjà installer les CCA à partir du 18 juillet prochain. Une semaine après leur installation, on va commencer le recrutement des agents qui vont rester sur les lieux d’affichage.

Hugues E. Patinvoh

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page