.
.

Le triomphe de la vérité

.

Création d’une pièce théâtrale: Anicet Adanzounon et Léon Zongo harmonisent leurs points de vue sur le projet


Vues : 6

Le metteur en scène béninois, Anicet Adanzounon (à gauche) échangeant avec le comédien burkinabé Léon Zongo

Le metteur en scène béninois, Anicet Adanzounon (à gauche) échangeant avec le comédien burkinabé Léon Zongo

Depuis le premier mai dernier, le comédien burkinabé, Léon Zongo séjourne au Bénin. Il y est dans le cadre de la mise en exécution du projet de création d’une pièce théâtrale sur le roman ” Syngue Sabour ou Pierre de patience” de l’écrivain Atiq Rahimi. Surpris lundi dernier à l’Institut français de Cotonou en train d’échanger avec le metteur en scène béninois, Anicet Adanzounon, Léon Zongo a expliqué qu’il entame ainsi 10 jours de recherche sur ce projet de pièce théâtrale dont il est l’interprète. Et sa rencontre avec Anicet Adanzounon paraît bien opportune. Selon ses explications, Anicet est, en réalité, son metteur en scène sur ce projet de création de pièce théâtrale sur le roman ‘’ Syngue Sabour ou Pierre de patience’’.  « Il fallait donc que je vienne au Bénin faire un travail de recherche sur le projet pour lequel le metteur en scène m’a rétribué », a-t-il laissé entendre pour justifier sa visite au Bénin. En parlant de recherche, Léon Zongo y met la confrontation des idées avec les différents acteurs qui sont intervenus sur le projet afin de « mieux comprendre les motivations du metteur en scène et de l’adaptateur », du texte, c’est-à-dire le Béninois Hermas Gbaguidi. Il dit vouloir consacrer 10 jours à cette étape du projet pour mieux cerner tous les contours de la pièce en création afin de donner un « bon spectacle aux Béninois et aux  Burkinabés ». Selon les explications du metteur en scène, Anicet Adanzounon, la seconde étape du projet consistera dans la mise en forme de la pièce. « C’est à cette étape que nous allons créer la scénographie, le décor ». Et pour cela, il projette une représentation de la pièce à l’Espace Marbayassa de  Ouagadougou. Ce qui consacrera la fin de la seconde étape du projet, selon ses dires. Une fois ces étapes franchies, aux dires d’Anicet Adanzounon, une programmation de la pièce sera faite à l’Institut français de Ouagadougou pour sa diffusion. « C’est après ça que nous allons embarquer pour sa diffusion au Bénin », a-t-il expliqué. Il faut dire que ce projet est né dans le cadre de la coopération entre les compagnies Coco-théâtre du Bénin et Marbayassa du Burkina-Faso.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Création d’une pièce théâtrale: Anicet Adanzounon et Léon Zongo harmonisent leurs points de vue sur le projet

  1. compaore jean marie

    Du courage mon frère.Ns te soutennons moralement pour ton projet de création.Que t’accompagne ds tes ambitions.Vraiment beaucoup de couage et bon séjours au benin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page