.
.

Le triomphe de la vérité

.

Obsèques de Riss Cool: Les temps forts d’une inhumation à fortes émotions


Vues : 119

La-dépouille-mortelle-de-Riss-Cool-au-Hall-des-arts-de-Cotonou

La-dépouille-mortelle-de-Riss-Cool-au-Hall-des-arts-de-Cotonou

Décédé le mercredi 20 mars dernier au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoucou Maga (Cnhu-HKM) de Cotonou après 7 mois de maladie, l’artiste Riss-Cool a été inhumé samedi dernier au cimetière municipal d’Abomey, sa ville natale.

Vendredi 12 avril 2013 à 8 heures 30 minutes. La dépouille mortelle de Ulisse Atindoda Aymar alias Riss Cool est embarquée pour d’ultimes hommages au Hall des Arts. Avec une mobilisation modeste d’artistes, des fans de la vedette, des parents et amis et des autorités en charge de la culture, Riss Cool a reçu ses derniers adieux. Là, des promesses ont été faites à la fille de la défunte, Arelle Chèkpo, désormais orpheline de père, placée chez le tuteur de son feu père, Dah Djissa.

Luc Atrokpo promet prendre en charge les charges scolaires de l’enfant jusqu’en classe de Terminale

Le maire de Bohicon, Luc Atrokpo a promis assurer les arrières de son ami Riss Cool. Devant l’assistance attristée par cette tragique disparition, il a promis prendre en charge les dépenses liées à la scolarité de la fille du défunt jusqu’à la classe de Terminale. Une promesse qui a momentanément réduit un temps soit peu la grande tristesse qui se lisait sur les visages. Des applaudissements en signe d’encouragement ont donc retenti avant que place ne soit donnée aux prestations de quelques artistes qui ont composé des chansons en hommage à l’artiste disparu. A 11 heures 10 minutes, le départ est pris pour Bohicon où des hommages lui ont été également rendus.

Bohicon, l’impressionnante mobilisation d’une population orpheline de sa vedette

Mairie de Bohicon. Il est 14 heures 26 minutes. Le cortège de la dépouille mortelle de Riss Cool échoue à l’entrée de la municipalité. Là, c’est une véritable liesse populaire qui accueille l’artiste. Fortement mobilisées, les populations sont venues lui témoigner, pour la dernière fois, leur amour. Pas de place pour circuler sur l’esplanade externe de la mairie de Bohicon. Enfants, vieux, jeunes, tous veulent toucher le cercueil dans lequel se trouve la dépouille de la vedette. La voie inter-Etat est donc bloquée pour la circonstance. Personne ne bouge. Sur les visages, c’est la grande tristesse. Des pleurs et des cris de détresse fusent de partout. Avec l’aide des forces de sécurité mobilisées pour la circonstance, la dépouille mortelle a fini par être déposée sur le lit mortuaire installé par la municipalité. Recueillements et hommages ont été faits. Puis, environ une heure de temps après, le départ a été pris pour Abomey.

Abomey, la tempête avant la pluie

De Bohicon à Abomey, la mobilisation populaire ne faiblit pas. A pieds, à motos comme en voiture, une ruée humaine envahit le tronçon. Avec les chansons populaires de la vedette, la foule ne cesse de lui exprimer son profond attachement. L’embouteillage était monstrueux. A chaque carrefour de la ville, le cortège est contraint à l’arrêt par les populations. Là, les conducteurs de taxi-moto, des fans ainsi que des curieux se mêlent à la foule pour danser et chanter. Une manière, pour eux, de respecter selon leurs dires, la mémoire de l’artiste qui, à travers l’une de ses dernières chansons, demandait « de ne ni pleurer, ni se montrer tristes pour lui ». C’était sa célèbre chanson “Ma question” qui porte le nom de son dernier album. Mieux, tel un dispositif mis en place pour accueillir un Président de la République, les élèves d’Abomey mobilisés pour la circonstance, forment une haie sur plusieurs kilomètres pour accueillir le défunt Riss Cool. Tout allait bien quand, des manifestations populaires ont déclenché. Branchages en main, la foule tonnait : « Abomey héélouwé ! Abomey héélouwé ! » Vous avez tué notre idole ! » Pendant plus d’une trentaine de minutes, la foule bloque l’évolution du cortège mortuaire en route pour la mairie d’Abomey où des hommages sont également prévus. Après moult négociations, les manifestants desserrent l’étau avant que la dépouille ne soit conduite à la maison mortuaire après quelques minutes d’hommages à la salle de délibération de la mairie d’Abomey. Le lendemain, la mobilisation est tout aussi monstrueuse. Après une heure de messe corps présent célébrée par l’Eglise Renaissance d’homme en Christ à laquelle appartenait l’artiste, le corps a été enfin inhumé aux environs de midi au cimetière municipal, toujours dans une ferveur populaire à toute épreuve.


Les élèves – professeurs de l’ENS de Porto-Novo pleurent le départ précoce de l’artiste
Les élèves – professeurs de l’Ecole Normale Supérieure de Porto- Novo ont exprimé samedi dernier leur regret suite au décès précoce de l’artiste musicien Riss Cool, inhumé ce même jour à Abomey, sa ville natale. A les en croire, ce départ tragique constitue un coup dur à la famille culturelle du Bénin.
Approchés, le jour même où l’artiste a été conduit en sa dernière demeure, quelques étudiants de l’ex école normale Félicien Nadjo abordent avec nostalgie la vie de Riss Cool. Ils ont exprimé des regrets quant à sa disparition prématurée. Pour eux, l’artiste Riss Cool est non seulement talentueux mais il est également persévérant. En moins de quatre ans de carrière musicale, il a réalisé six albums. Ce n’est pas chose courante chez nous au Bénin, confie l’un d’eux. « C’est le jeune artiste le plus prolifique que notre génération a connu », a renchéri un autre.

 Quelques impressions

Albéric Montcho, Elève- professeur en 3ème des Lettres modernes

« Je veux bien avancer qu’il est mort pour avoir bien fait. Mais je me garde aussi de le dire »
Riss Cool fait partie de nos artistes que les muses ont bénis. Perdre un artiste de son acabit, c’est voir les parures de notre culture s’effriter. Il était encore jeune, sans doute talentueux. Je veux bien avancer qu’il est mort pour avoir bien fait. Mais je me garde aussi de le dire. Seulement, la question qu’on se pose est de savoir la disposition du ministère de la culture pour assurer la sécurité sanitaire de nos artistes. La mort de Riss Cool, à mon avis, pose de réelles questions.

Blanchard Toscani Faboukon, 2ème année Lettres modernes

« Loin d’être brutale, la mort du ‘’fils du roi’’ a été lente et douloureuse »
Loin d’être brutale, la mort du ‘’fils du roi’’ a été lente et douloureuse. Je crois sincèrement que le pays aurait pu lui négocier encore quelques années pour qu’il nous enchante davantage. Mais…hélas ! Faute de bras de fer, la faucheuse l’a emporté sans grande peine ! Sous d’autres cieux, être artiste c’est choisir d’être immortel; j’ose croire que, pour une fois, on rendra immortel un artiste qui a fait toutes ses preuves en valorisant un style made in Benin. Mais, en attendant cela, je dis à mon artiste rentré trop tôt au panthéon artistique national : « Riss Cool hé, miman nan wonwé ».

Nathanaël Tossavi, 3ème année Lettres modernes
« Riss Cool est un artiste philosophe »

Riss Cool est un artiste philosophe. Sa mort m’a sérieusement affecté et jusqu’à l’instant où je vous parle, je n’y crois pas. Ses chansons abordent la vie, les phénomènes de la vie. Il a encore à dire sur la société béninoise, sur la vie. Mais hélas ! La mort est survenue.Paix à son âme.

Désir Camille Togbé, 3ème année d’Anglais
« On se demande si ce n’est pas son audace à raconter sans répit les comportements humains qui lui a coûté la vie »

Riss cool est un artiste hors pair. Il fait de la musique moderne d’inspiration traditionnelle et ne met pas de gangs quand il s’agit de raconter les vécus quotidiens. Ses œuvres ont pu conquérir le public béninois. Il passe des messages de la vie. On se demande si ce n’est pas son audace à raconter sans répit les comportements humains qui lui a coûté la vie. Riss cool s’en va avec sa philosophie et sa belle voix.

Réalisation Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

10 thoughts on “Obsèques de Riss Cool: Les temps forts d’une inhumation à fortes émotions

  1. yakuza

    vraiment sa ma fé trop mal qu’un si grand artiste philosophe ni a quitté si prématurement.
    Je n’en trouve meme pas les mots pour le dire………sa faire mal vraiment tres mal.

    De toutes les façons c’est DIEU qui a donné et c’est lui qui a repris.

    Prions pour le repos de son âme.

    Riss Cool VA ET QUE LA TERRE TE SOIT LEGERE.

    MILLE MILLE MILLE REGRETS!!!!!

  2. hounmenou baurice

    frère je ne t’oublierai jamais car tu est mon artiste préféré.Mais une chose ne reste jamais en silence vengeance ta mort si c’est naturelle ou pas de plus réincarne par ton enfant garçon.Un artiste ne meurt jamais byyyyyyyyyyyyyyyyy

  3. badou abidjan

    Slt à tout le monde
    Riss cool ne merite pas ce sort oh mon Dieu …….
    quel monde de sorciers et de malfaiteurs?????
    JE PLEURE OOOOOOOOOO JE SUIS EMMUS JE NE VEUX PLUS VIVRE ICI sur terre
    sacrilege Benin terre de mangeurs d’âmes.
    J prefere rester ici à lesterieur et que le seigneur benisse cet auteur.

  4. bidoss agbannon

    Riss Cool le Prophète nè pa mort.7 Amblémtik Figure 2 la musik modern d1spiration traditionnelle a just changé de planète.svp j vous 1vit a savourer les délicieux plats musicaux ke le grand homme nous a laissés.j sè 2 koi j vous parl.Riss Cool le Prophète 1 bo jour viendra et les cons comprendront tout ce ke tu disais et continues 2 dir a travers tes oeuvres musicales.tu es 1 vrai Prophète mon frère

  5. Tchédji Gildas

    personnellement, la mort de riss cool ne m’a pas trop étonnée en ce sens que tous ceux qui ont depuis temps antiques proclamé les vertus de l’étique et dénoncé les actions et ommissions pervers ont péris. Il n’y a qu’a voir l’exemple du philosophe Socrate et celui du Fils de L’Homme le Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page