.
.

Le triomphe de la vérité

.

Police nationale: Louis Philippe Houndégnon nommé DG


Vues : 6

(Nazaire Hounnoukpè son adjoint)

Louis Philippe Houndégnon est promu nouveau Directeur général de la police nationale (Dgpn). Il sera assisté dans cette nouvelle mission  du commissaire  Nazaire Hounnoukpè, précédemment Directeur central de la police judiciaire. La décision a été prise hier jeudi 11 avril 2013 en Conseil extraordinaire des ministres présidé par le Chef de l’Etat,  Dr Thomas Boni Yayi.

La combativité et les grandes actions ont payé

Agé de 41 ans, le commissaire principal de police, Louis Philippe Houndégnon a pu faire preuve de qualités de bon flic dans le souci d’insuffler une nouvelle dynamique tactique et opérationnelle aux initiés et aux services composant la police nationale. Après 3 ans à la tête du commissariat de police d’Agla à Cotonou et 8 ans de commandement du corps d’élite de la police nationale «Recherches Actions Interventions et Dissuasions» (Raid), l’intrépide Louis Philippe Houndégnon a pris les rênes du commissariat central de la ville de Cotonou le 10 novembre 2010. Et, dès ce jour donc, il prend les destinées de la police nationale. On se souvient encore que c’est lui qui a arrêté le richissime homme d’affaires Patrice Talon dans le dossier de 12 milliards de subvention pour les intrants agricoles. De même, il a interpelé l’honorable Raphaël Akotègnon, député à l’Assemblée nationale à la veille des élections présidentielles. Véritable élément de confiance du Chef de l’Etat, Louis Philippe Houndégnon a géré sans faille le dossier Désiré Vodonou toujours incarcéré à la prison civile de Cotonou. Tout au long de son parcours, cet officier de police judiciaire a déclaré une guerre sans merci aux gangsters et aux délinquants de grands chemins. C’est ce qui explique l’accalmie qui se remarque à Cotonou et environs depuis plusieurs années. Dans l’exercice de sa mission, il a mis aux  arrêts plusieurs malfrats à Parakou, Abomey-Calavi, Bohicon, Dassa-Zoumè, Glazoué, Porto-Novo, Ouidah, Kandi et Malanville quant il était le patron des Raid. En effet, il a plusieurs faits d’armes à son actif. Il s’agit, entre autres, des arrestations des braqueurs et cambrioleurs du Trésor public de Cotonou, de Sagga Sécurity de Pahou, de Sophabé etc. Tout comme son adjoint, le commissaire  Nazaire Hounnoukpè, il reçoit depuis hier les félicitations des parents, amis, collègues et autorités politico-administratives. En procédant ainsi, le Chef de l’Etat vient récompenser le travail bien fait de deux agents ‘’sûrs’’ de l’armée béninoise.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page