.
.

Le triomphe de la vérité

.

Aménagement des berges lagunaires:Nicéphore D. Soglo était bel et bien au courant


Vues : 2

Indigné et désolé. C’est ainsi que se présentait Nicéphore D. Soglo samedi dernier aux populations dégagées des berges de la lagune de Cotonou qu’elles occupaient. Venu compatir à la douleur des sinistrés, Nicéphore Soglo, flanqué de certains de ses adjoints et d’autres responsables avait dit l’horreur que lui inspirait ce « manque d’humanité» et accompagné ses déclarations d’une enveloppe financière à l’endroit des sinistrés.

 Elan de solidarité, le geste de Nicéphore Soglo n’a pas manqué de susciter des doutes dans l’esprit de beaucoup de citoyens, y compris parmi les sinistrés. Les Cotonois se demandent en effet si leur maire n’a pas contribué à mettre en place la situation actuelle. En effet, par un communiqué conjoint du ministre de l’environnement, de l’habitat et de l’urbanisme et du maire de la ville de Cotonou, en date du 23 février 2012, et sur laquelle apparaît clairement la signature du président-maire, les autorités susmentionnées, posaient un ultimatum aux populations aujourd’hui sinistrées.

 Mettant en avant les exigences d’hygiène et de santé publique, ainsi que celles économiques, Blaise Ahanhanzo-Glèlè, en accord avec Nicéphore Soglo, « en exécution des décisions du Conseil des Ministres du 27 décembre 2006 et de celui du 14 décembre 2011, contenues dans les relevés N°52/PR/SGG/REL et N° 46/PR/SGG/REL relatives à l’assainissement des berges lagunaires des quartiers GBOGBANOU, ABOKICODJI, DEDOKPO et de XWLACODJI », intimaient l’ordre aux populations concernées, « exceptées celles qui y sont recasées en 1995 », à quitter les lieux. Le 29 février 2012 était fixé comme date butoir fixée par les autorités.

Dans le communiqué conjointement signé, maire et ministre en appelaient même « au civisme des populations concernées pour la réussite desdites opérations». Par ce communiqué, on se demande s’il est encore besoin de donner la preuve que Nicéphore Soglo n’est pas totalement étranger au sinistre qui frappe des centaines de familles béninoises, nigérianes, sierra-léonaises, etc., installées sur ces terres relevant, comme le note le communiqué, des domaines publics de l’Etat.

Flore S. NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Aménagement des berges lagunaires:Nicéphore D. Soglo était bel et bien au courant

  1. ALAFIA

    La réaction du Maire est l’expression de ses calculs politiciens en prélude aux prochaines joutes électorales. qu’on ne s’y trompe pas. quand on est en politique, tous les coups sont permis.Mais attention! qu’on ne touche pas au fauteuil du courageux ministre de l’environnement. Le Patriote.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page