.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recours aux retraités de la douane après les menaces pour suppléer aux absences aux postes:Yayi fonce vers la radiation, les douaniers grévistes capitulent


Vues : 17

Le Directeur général des douanes, Théophile Soussia

Le Chef de l’Etat, Docteur Boni Yayi ne démord pas. Sa colère contre les douaniers grévistes ouvertement exprimée mercredi dernier entre dans sa phase opérationnelle. Après des menaces et des mises en garde, il est passé à l’acte. Depuis hier, les agents de la Douane admis à la retraite sont mis au travail pour servir la « Nation en péril ».

Sur les instructions expresses du Chef de l’Etat donc, les douaniers retraités rencontrés dans la journée du mercredi dernier ont été envoyés dans les différents services de la douane pour sauver les meubles et systématiquement remplacer les travailleurs qui poursuivent toujours le débrayage de 72 heures déclenché par le Sydob. L’opération a été expérimentée dans les recettes douanières de Cotonou qui rapportent dans les caisses publiques, 80% des recettes douanières globales du Bénin.

Pris de peur, des douaniers capitulent

Sous l’œil vigilant d’un Huissier de justice, les portes hermétiquement fermées par des agents en grève ont été défoncées. Aux dires du Directeur Général de la Douane, Colonel Théophile Soussia, les bureaux étant des propriétés de l’Etat, il s’avère indispensable que le gouvernement procède à leur ouverture si tant est qu’il juge utile de les utiliser.

Les occupants, c’est-à-dire les agents de la douane en mouvement de grève étant considérés comme des « locataires », sur instruction du Chef de l’Etat, les portes de ces bureaux déserts ont été purement et simplement défoncées, ceci pour permettre aux retraités désireux de servir la nation de les intégrer. Pris de peur, des grévistes pour la plupart des Inspecteurs des douanes ont immédiatement regagné leurs lieux de service proclamant à en croire le Directeur général des douanes, leur ferme volonté de reprendre service.

 Ils n’ont pas pu résister à la mise en exécution de cette menace du Chef de l’Etat. Au regard de ces faits, on peut alors affirmer sans risque de se tromper que les douaniers grévistes capitulent face à la fermeté et la détermination du Chef de l’Etat.

Pour la Conseillère du Chef de l’Etat aux affaires douanières, cette volonté manifeste des grévistes n’arrêtera pas la procédure de rappel des retraités. Ceux-ci, a-t-elle signifié, signeront leur contrat avec l’Etat et resteront si possible « en réserve » pour toutes éventualités.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page