.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crise socio-religieuse dans la commune de Sakété/Plateau:Un comité installé par le gouvernement pour des fêtes sans accrochages entre musulmans et adeptes Oro


Suite aux cris de détresses des populations qui ont traversé une période amère d’accrochages entre adeptes du culte ORO et musulmans intégristes dans la commune de Sakété; le Président de la République, le Dr Boni Yayi a dépêché vendredi 08 septembre dernier une délégation gouvernementale. Dans cette délégation on pouvait remarquer le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et des relations avec les cultes, Benoît Dègla et sa collègue chargée des relations avec les institutions, Safiatou Bassabi.

 L’objectif est de rencontrer les protagonistes, et apaiser les victimes. Dans la salle de conférence de la mairie de Sakété, petits et grands voulaient vivre la fin de cette crise qui a tant perduré. La présence de l’imam central de Sakété, Naïbi, le maire Ralyou Akanda Arinloyé, les responsables et quelques dignitaires du culte Oro aura permis aux émissaires du gouvernement d’avoir une idée des vraies raisons et des non-dits de ces conflits pour enfin situer les responsabilités.

Au terme des interventions des uns et des autres, la délégation gouvernementale a au nom du Président de la République affirmé sa ferme volonté de voir la paix revenir à Sakété. Pour ce fait, un comité de 7 membres composé d’un représentant de la communauté musulmane, un représentant des adeptes du culte ORO, un membre de la mairie, un représentant des religions islamique, un représentant des cultes traditionnelles, un représentant du ministère de l’intérieur, et un représentant du ministère chargé des relations avec les institutions. Tout ceci en collaboration avec le roi de Sakété.

 Il s’agira pour ce comité de faire de propositions concrètes afin qu’en cas de nouvelles coïncidences entre ces deux fêtes, qu’elles se passent sans accrochages; qu’un engagement de bonne conduite soit pris par les deux parties de sorte que l’on sache clairement laquelle des fêtes va passer en premier lieu s’il devrait avoir coïncidence. A signaler que ce comité dispose d’une semaine pour déposer son rapport. Lequel sera examiné et approuver par ces deux ministres avant sa mise en application.

Wandji A

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page