.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assemblée Nationale 6ème législature:Déjà cinq groupes parlementaires constitués


Vues : 2

Après le rendez-vous manqué du jeudi 26 mai dernier, les députés de la 6ème législature se sont retrouvés le lendemain vendredi 27 mai 2011 en séance plénière au palais des gouverneurs à Porto-Novo pour se constitués en groupes parlementaires conformément aux dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale.

Au total, cinq groupes parlementaires, tous appartenant à la mouvance présidentielle ont déjà été constitués et les déclarations de constitution desdits groupes faites. Il s’agit des groupes parlementaires «UMPP-Unité-Solidarité-Progrès» constitué par 13 députés et présidé par l’honorable Daouda Takpara, <Refondation et Emergence> constitué par 12 députés et présidé par l’honorable Justin Agbodjèté, <Refondation et Progrès> constitué par 12 députés avec comme président le député Rachidi Gbadamassi et <Refondation, Paix et Développement> regroupant 13 députés et présidé par l’honorable Sofiath Schanou Arouna.

 Le cinquième groupe parlementaire dénommé <Nation et Démocratie> est constitué des 9 députés du parti la Renaissance du Bénin (RB) et présidé par madame Rosine Vyera Soglo. Comme on pouvait s’y attendre, les quatre premier groupes parlementaires ont déclaré sans ambages leurs soutiens aux actions du président Boni Yayi. Aussi ont-ils promis d’œuvrer pour la réalisation effective de la nouvelle politique de refondation annoncée par le chef de l’Etat.

Quant au groupe parlementaire <Nation et Démocratie>, l’analyse de la déclaration politique de constitution dudit groupe démontre que la RB a définitivement tourné dos à ses alliés de l’Union fait la Nation pour rejoindre la mouvance.

Les groupes parlementaires de l’opposition toujours attendus A l’exception du député Atao Hinnouho et des députés RB, les autres députés de l’Union fait la Nation ont brillé par leur absence dans l’hémicycle lors de cette plénière de constitution des groupes parlementaires de la 6ème législature de l’Assemblée Nationale. Conséquence, aucun groupe parlementaire de l’opposition n’a encore été constitué. Pourquoi une telle situation ?

 Difficile de comprendre pour l’instant, puisqu’aucun des responsables de ce regroupement politique ne s’est encore expliqué sur le sujet. Comme on peut le constater, pendant que la mouvance parlementaire se consolide fortement, l’opposition quant à elle continue de se chercher.

La nouvelle position de la renaissance du Bénin en est peut être la cause. Le président de séance Mathurin Nago a déploré cet état de chose et appelle ses collègues de l’opposition à vite emboîter le pas des députés de la mouvance pour la bonne marche du parlement.

Selon lui, la constitution des groupes parlementaires est une étape primordiale dans la conduite des activités parlementaires et après deux reports, il s’étonne du fait que les députés de l’opposition trainent les pas quant à la constitution de leurs groupes parlementaires. Cette remarque faite, il a renvoyé la poursuite de la séance de constitution des groupes parlementaires à ce lundi à partir 10 heures.

Hugues E. PATINVOH

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page