.
.

Le triomphe de la vérité

.

Numérique et emploi des jeunes: Le SG CCIB, Raymond Adjakpa, parle de l’importance de la transformation digitale des entreprises


Le besoin de la formation des jeunes dans le secteur du numérique et de la digitalisation, est le principal défi que compte relever les acteurs en charge du secteur au Bénin. Un secteur pourvoyeur demplois que le gouvernement pense bien promouvoir à travers la création dune école du numérique et de la fibre optique. Ceci représente une belle opportunité pour les jeunes désireux de faire carrière dans lunivers du numérique et relève de plus belle manière, la question liée aux emplois du numérique. Au terme dun webinaire organisé le jeudi 25 février 2021 à la Chambre de commerce et de lindustrie du Bénin (CCIB) par Incognito Human Ressources avec lAgence francophone pour lintelligence artificielle (Afria) du Dr Eric Adja, sur la diversité dans les emplois du numérique, le Secrétaire général de la CCIB, Raymond Adjakpa Abilé, a salué les nombreuses démarches déjà entreprises par le gouvernement pour conduire le Bénin à la digitalisation. Une stratégie qui permet également à la CCIB demmener les entreprises à la transformation digitale. « Nous devons faire la promotion du pays à partir de lextension du point bj, pouvoir permettre à toutes les entreprises de se digitaliser, de se doter maintenant de compétences et évangélistes de la digitalisation, pour que ces entreprises puissent fonctionner. A part ces trois conditions, il faut maintenant aller vers les entreprises pour faire la transformation », a-t-il cité. Une mission qui ne sera possible quà travers le renforcement de la formation dans les métiers du numérique. « Il faut également intensifier la formation. Je pense que la CCIB sera associée en son temps, au projet de lécole du numérique et de la fibre optique annoncé par le gouvernement, afin que les entreprises et les futurs formés puissent être dans le même créneau. Les entreprises nous font part de leurs besoins que nous mettons en face de ce qui existe. Sil y a une école du numérique, ce sera pour combler les besoins de lentreprise », a-t-il dit. Le Secrétaire général de la CCIB, Raymond Adjakpa Abilé trouve également crucial limportance de relever le défi lié à la data. « Le plus gros défi que je vois pour lAfrique et le Bénin cest quon participe réellement à la data. La donnée est quelque chose dimportant et ce nest pas pour rien que le Bénin travaille à avoir son data center, sa signature numérique et autres. Cest des choses de souveraineté quun Etat doit pouvoir disposer. Je suis heureux dêtre dans un pays qui est en avance », a-t-il conclu. Il faut rappeler que ce webinaire a été loccasion pour plusieurs jeunes de découvrir les nombreux métiers liés au numérique et à la digitalisation.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *