.
.

Le triomphe de la vérité

.

Encadrement des entreprises au Bénin: Plusieurs cadres de la CCIB et du CePEPE outillés sur le projet GERME


Vues : 0

La photo de famille des formateurs avec les autorités à l’issue de la formation

Doter la Chambre du commerce et de l’industrie du Bénin (Ccib) et le centre de promotion et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (CePEPE) des cadres ayant la compétence de former et d’encadrer des chefs d’entreprises et leurs personnels en gestion selon la méthodologie du projet GERME (Gérer au mieux les entreprises). C’est l’objectif visé par la Ccib qui a initié une formation des formateurs dudit projet. Cursus de certification de formateurs Germe, ladite formation s’est tenue sur 10 jours ouvrables à la Ccib, soit du lundi 14 septembre 2020 au vendredi 25 septembre 2020. Placée sous la conduite du maître formateur, Madame Florentine Adjagba Gnansounou, cette session de formation a regroupé 13 cadres des deux structures à qui ont été inculquées les connaissances sur la méthodologie de formation. Elle a été l’occasion d’amener lesdits cadres à aiguiser leur dynamisme et leur engagement à se rendre disponible pour l’exécution du programme. Ce qui a réjoui le secrétaire général de la Ccib, Raymond Adjakpa Abile qui a exprimé son satisfecit à l’endroit de la formatrice. «J’ai été heureux de savoir que dans le cadre de la formation vous êtes allés durant la matinée d’une journée dans une dizaine d’entreprises pour des échanges. C’est exceptionnelle et je voudrais tirer un coup de chapeau à votre formatrice qui semble-t-il, a réussi à vous transformer», a déclaré le secrétaire général tout heureux de la tenue de cette formation. Il a ensuite souhaité que l’ardeur née chez les cadres demeure afin qu’ils partagent comme il se doit les connaissances acquises pour la poursuite de l’amélioration des services. Abondant dans le même sens, le Directeur général du CePEPE, Dorothée Gounon a loué les mérites du maitre formateur avant de souligner que «l’objectif de la formation est que vous soyez non seulement de bons formateurs, mais aussi de bons conseillers aux entreprises». Quant à la formatrice, Madame Florentine Adjagba Gnansounou, elle a salué l’engagement des cadres. «Ils ont fait preuve de bonnes conduites. Outre les séances théoriques, nous avons fait la pratique au cours de laquelle ils ont montré des qualités. Pour la poursuite de leur cursus de certification, nous avons constitué 5 groupes de formateurs pour identifier et sélectionner les 100 entreprises visées dans la phase pilote du programme économique de résilience des entreprises (PERE) que la Ccib a lancé le mercredi 23 septembre 2020», a-t-elle fait savoir. Elle n’a pas manqué de rappeler les défis qui restent à relever par les cadres après ceux de la mobilisation et d’engagement. «La formation des formateurs étant axée sur une méthodologie de formation plutôt que la gestion d’entreprise, il est impératif que les futurs formateurs maîtrisent les contenus théoriques des thèmes du programme Germe qui sont relatifs aux questions de gestion d’une entreprise; multiplier les visites de terrain et renforcer les contacts pour réussir la mission de conseil, d’assistance et d’accompagnement des entreprises ou des candidats à la création d’entreprises», a indiqué la formatrice. Joëlle Videhouenou a remercié au nom de ses collègues, la Ccib, le CePEPE pour l’opportunité à eux donnée et la formatrice pour son enseignement. A souligner que va suivre la deuxième phase (formation des entrepreneurs) en attendant la troisième (la formation des formateurs qui auront réussi la 2ème en TRIE et CREE et Germe Niveau 1) et la 4ème qui portera sur l’encadrement des entrepreneurs potentiels pour enfin avoir la certification.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page