.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse de doctorat en sociolinguistique: Djibril Boussou obtient la mention très honorable avec félicitations du jury


Port de toge au nouveau Docteur Djibril Boussou par son Directeur de thèse

Le journaliste et interprète de conférence Djibril Boussou a été élevé au rang de Docteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), le mercredi 10 juin 2020. Il a soutenu publiquement sa thèse à l’amphithéâtre de l’ex Flash devant un jury international composé de Flavien Gbéto, Professeur Titulaire de Linguistique africaine à l’UAC, Dramani-Issifou, Professeur Titulaire, Expert de l’UNESCO, Histoire, Université de Paris 8 et Julien Koffi Gbaguidi, Maître de Conférences, Linguistique cognitive, UAC. Quant aux membres du jury Essodina Pere, Professeur Titulaire des Universités, Linguistique africaine, Université de Lomé et Alain Ouédraogo, Maître de recherche, Linguistique africaine, Université de Ouagadougou, INSS, ils ont envoyé, à cause du Covid-19, leurs rapports qui ont été lus au cours de la soutenance. Le jury a été présidé par Cyriaque Ahodékon, Professeur Titulaire des Universités du CAMES, Sociologie, UAC. Le sujet du nouveau docteur est: « Enrichissement lexical du Dendicine parlé dans les médias audiovisuels du service public (ORTB) ». Ce thème, objet de recherches de l’impétrant pour sa soutenance de thèse au niveau Département des sciences du langage et de la communication de l’UAC ouvre la voie sur les recherches sur la langue DENDI très peu décrite au Bénin. A travers ses recherches effectuées sous la direction du Professeur Flavien Gbéto, l’impétrant a démontré que l’activité journalistique favorise la création lexicale et peut être une des ressources de l’activité terminologique et de l’aménagement linguistique, et a proposé des pistes en vue de la modernisation de la langue dendi. Il a à cet effet travaillé sur un grand nombre de productions radiophoniques, télévisées et quelques-unes relavant de la presse écrite. Au nombre des nombreux résultats auxquels il est parvenu, il a mis l’accent sur deux durant sa présentation, à savoir que le journaliste en langue nationale se comporte comme un interprète de conférence. Il est aussi parvenu à une innovation numérique dénommée le projet LANTA qui a pour ambition de proposer une plateforme numérique qui permet de valider les termes dans les langues nationales du Bénin. Au terme de sa présentation, l’impétrant a apporté des réponses aux diverses questions à lui posées par les membres du jury. Ceux-ci n’ont pas manqué de lui faire des recommandations pour l’amélioration de son document qu’ils jugent & très pertinent &. Après les délibérations, le jury l’a déclaré digne du grade de Docteur de l’Université d’Abomey-Calavi en Sciences du langage et de la communication dans la spécialité Sociolinguistique avec la mention très honorable avec les félicitations du jury, et avec les observations suivantes : « sujet de portée pratique, innovant, cadre conceptuel et méthodologie bien cernés, analyse des données bien conduites ». Par ailleurs, le jury souhaiterait que par la suite, la thèse soit publiée.

Qui est Djibril Boussou ?

Né le 12 juillet 1972, Dr Djibril Boussou est détenteur d’un BAC D obtenu en 1993. Il a eu sa Licence option Didactique des langues en juin 1997 à l’Université nationale du Bénin. Deux ans plus tard, il obtient sa maîtrise dans la même option. Il est titulaire d’un diplôme supérieur de journalisme obtenu au CESTI au Sénégal en 2006 et a été major de l’option presse écrite. Il est aussi détenteur d’un DESS en interprétation de conférence en français, l’anglais et l’arabe au CESAG en 2004 au Sénégal et titulaire d’un DEA en sociolinguistique obtenu à l’UAC. En tant que journaliste, il est auteur, entre autres, d’une dizaine de productions avec une parfaite maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Au total, il parle le français, l’anglais et l’arabe ainsi que 5 langues nationales. Au niveau de la vie associative, de 1994 à 1999, il a été Imam de la Communauté islamique universitaire du Bénin et de 2010 à 2014, il a été président de l’Amicale des intellectuels musulmans du Bénin. Dr Djibril Boussou a à son actif, deux articles publiés dans des revues bien connues à l’UAC, celle de son laboratoire de recherche LABODYLCAL (Laboratoire des dynamiques de langues de Calavi) et une autre de portée internationale.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *