.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mobilisation des partenaires techniques et financiers: Le gouvernement déploie le plan anti-Ebola


La riposte contre l’épidémie de la maladie à virus Ebola s’organise au Bénin. En vue de faire face à la prévention et à la survenance d’éventuels cas de la maladie au Bénin, le Gouvernement a élaboré un plan de riposte. Ce plan, évalué à 1, 73 milliard de francs CFA,a été présenté le jeudi 14 août dernier au corps diplomatique accrédité au Bénin, par le ministre Nassirou Bako-Arifari des Affaires étrangères et le Pr Dorothée Gazard, la ministre de la santé publique.

1.726.750.000 francs FCA.C’est le montant global à mobiliser par le Bénin pour la mise en œuvre de son plan de riposte contre la propagation fulgurante et mortelle du virus Ebola qui sévit dans la sous-région ouest-africaine.De ce montant global, est extrait un budget de crise de 962.500.000 francs CFA à mobiliser dans l’urgence. Ce dernier comporte les besoins urgents du Bénin pour la gestion d’une éventuelle épidémie à virus Ebola. Il s’agit,notamment, de l’acquisition de 100 thermomètres lasers pour la détection précoce des cas de fièvre aux frontières et hôpitaux ;l’acquisition de 07 kits d’isolement  pour les sites de prise en charge d’éventuels cas de malades à virus Ebola ; l’acquisition de 50.000 équipements de protection individuelle ; l’acquisition de 200 distributeurs de 1.500  doses de solution hydro alcoolique,l’acquisition de 400 tubes  de 1.500 doses de solution hydro alcoolique ; l’acquisition de 07 ambulances  pour le transport d’éventuels cas de malades, etc. En somme, une réponse à la hauteur de la dangerosité du virus, mais qui suppose un déploiement de matériels techniques, d’équipements médicaux, de ressources matérielles. « Nous avons souhaité (…) lancer, au nom du gouvernement béninois, un appel à l’ensemble des bonnes volontés, à l’ensemble de nos partenaires, à l’ensemble de nos pays amis, à l’ensemble des acteurs de la communauté internationale pour appuyer le plan élaboré pour faire face, d’abord en termes de prévention, au phénomène, et pour faire face en cas de survenance, à n’importe quelle situation du genre »,a déclaré Nassirou Bako-Arifariau cours de la rencontre qui a mobilisé un parterre de diplomates. Pour sa part, le Pr Dorothée Gazard a fourni aux diplomates,les explications techniques et les précisions nécessaires sur la nature des équipements éventuels à mobiliser. Nassirou Bako-Arifaria tenu à réaffirmer aux uns et aux autres,l’attachement du Bénin à l’intégration sous-régionale et à la libre circulation des personnes et des biens, toute la détermination du Bénin à maintenir la veille sanitaire et à ne pas rester en marge du mouvement mondial de lutte contre un virus dont « personne ne peut se déclarer a priori à l’abri ».

Flore NOBIME

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *